fbpx
Accueil A la Une Dominique Trinquand : Ce qui nous attend !

Dominique Trinquand : Ce qui nous attend !

0
432
Général Dominique Trinquand : Ce qui nous attend !
Général Dominique Trinquand : Ce qui nous attend !

Général Dominique Trinquand : Ce qui nous attend ! – Interview. Beau, pas beau ! Le monde a t-il encore une conscience, une chance de survivre ? Bientôt la paix ? Ou bientôt la fin ? Ou bientôt Noël ?

Faite l’amour mais pas la guerre est à l’origine un slogan antiguerre issu de la contre-culture des années 1960 aux États-Unis (Make Love, Not War). Il a été utilisé à la base par les opposants à la guerre du Vietnam. Aujourd’hui, ce slogan est encore et toujours d’actualité. La liberté des uns s’arrête où commence celle des autres professait John Stuart Mill, dans son opus sur La Liberté, variante de l’article IV de la Déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen de 1789 : « La liberté consiste à faire tout ce qui ne nuit pas à autrui ».

Aujourd’hui dans plusieurs pays, la liberté des populations a totalement disparu, et de nombreux autocrates nous entraînent maintenant, jour après jour dans des guerres inutiles et mortifères, l’horreur !

L’Europe, qui depuis sa création tergiverse souvent dans de nombreuses décisions, la guerre en Ukraine, puis maintenant en Israël, encore une fois, montre ses mésententes permanentes, et notamment dans le choix d’envoyer des armes aux ukrainiens!

Aujourd’hui encore, rien n’est réglé et l’Ukraine paye très très chère en pertes humaines et en destructions toutes ces inutiles tergiversations ! Toute cette bêtise qui va finir par coûter à l’Europe et au monde, si Poutine parvient à ses fins.

Le général Pellistrandi en janvier déclarait : « Si l’Ukraine est vaincue, on ouvre la boîte de Pandore ». Le général Lecointre qui déclarait il y a quelques jours «  Avec naïveté, nos sociétés ont pensé que la guerre était désormais archaïque ». Une histoire de fou permanente qui utilise nos vies de façon dramatique.

L’esclavagisme, la colonisation, les traités notamment de Versailles et de Yalta, etc…, et la politique de certains hommes qui gouvernent ce monde sont les véritables causes de tous les maux que nous vivons en permanence sur notre terre. Les extrêmes droites sont revenues en force. Petit à petit elles ont envahi les esprits et cultivé âprement les peurs. Partout où elles s’installent, les sociétés trépassent et la haine s’institutionnalise.

L’effet papillon, dont le général parle dans son livre, qui se propage comme un lame de fond, montre que les décideurs de guerre ne le prennent pas en considération dans leurs décisions, des dégâts qu’ils causent et de la mort des autres, car ils s’en contrefoutent.

Et la France dans tout cela, une affaire difficile à suivre pour le commun des mortels ? L’économie de guerre sauvera t-elle notre futur ? Comme à chaque fois nous, encore et toujours, nous sommes à la merci de décisions, comme si les 100 mille morts ukrainiens allaient ressusciter après nous avoir sauver.

Le monde va dépenser dans les prochains mois 2 mille milliards d’euros en équipements militaires.

En résumé et pour reprendre le titre du livre du général : Ce qui nous attend ?

Beau, pas beau ! Le monde a t-il encore une conscience, une chance de survivre ? Bientôt la paix ? Ou bientôt la fin ? Ou bientôt Noël ?

 

Le général Dominique Trinquand qui a publié dernièrement chez Robert Laffont : Ce qui nous attend, nous a permis de lui poser quelques questions sur l’avenir !

Le pitch :

L’analyse inédite d’un spécialiste des relations internationales sur les changements des rapports de forces géopolitiques.

Le 24 février 2022, lorsqu’il déclenche une opération militaire pour envahir l’Ukraine, Vladimir Poutine ne viole pas uniquement l’intégrité territoriale d’un pays : le président russe bouleverse dans le même temps l’équilibre géostratégique précaire qui régnait depuis 1945. Au-delà de ce conflit qui n’implique en apparence que deux parties, un monde s’effondre. Dans le même temps, un autre voit le jour. Les géants d’hier entament une phase de transformation, tandis que la guerre en Ukraine démontre le caractère essentiel de la résilience des sociétés pour se protéger.
Se fondant sur son expérience, le général Trinquand propose dans cet ouvrage une analyse politique et militaire précise de ce monde à venir dans lequel les périls à vaincre et les défis à relever seront nombreux. Un éclairage essentiel pour tout comprendre des mouvements géostratégiques et des nouveaux rapports de force.

Sommes nous une nouvelle fois proche des années 30 ?

“Les années 1930 couvrent la période de 1930 à 1939. Cette décennie est marquée par des famines, l’amplification de la crise économique issue du krach boursier de 1929, la montée des extrémismes, des guerres et des tensions internationales, et finalement le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale.

Les famines soviétiques de 1931-1933 font plus de six millions de morts ; les famines en Chine dans les années 1930 auraient fait au moins autant de victimes. Le totalitarisme se développe : en Italie, Mussolini consolide son pouvoir ; en Allemagne, Hitler en devenant chancelier du Reich (propagandes, ouverture de camps de concentration, invasions) ; Franco prend le pouvoir à la suite de la Guerre civile espagnole. Les politiques sont tournées vers le réarmement. Dans les colonies, les premières indépendances sont accordées mais les empires restent très importants.” Source Wikipédia 

Lire également : https://theconversation.com/vit-on-vraiment-le-retour-des-annees-1930-171866

AUCUN COMMENTAIRE