Accueil A la Une Unsung Heroes donne à voir et à entendre l'injustice faite aux femmes...

Unsung Heroes donne à voir et à entendre l’injustice faite aux femmes à travers le monde

-

Unsung Heroes : Héroïnes méconnues. Rencontrées sur les terrains où Médecins du monde mène ses programmes humanitaires, toutes racontent les violences institutionnelles, sociétales, domestiques, morales et physiques auxquelles elles sont exposées.

Unsung Heroes (héroïnes méconnues), donne à voir et à entendre l’injustice faite aux femmes à travers le monde. Mais aussi leur acte de résistance, leur engagement, leur volonté de faire évoluer les consciences et de défendre leurs droits bafoués.

Les violences liées au genre concernent en majorité les femmes et les filles à tous les âges de la vie et au sein de toutes les classes sociales. Souvent sous estimées ou banalisées, elles prennent des formes multiples (physiques, sexuelles, psychologiques, économiques) et sont exercées par une diversité d ’acteurs (partenaires intimes, hommes en armes, État, communautés).

DORINE & DIANA : Grande-Bretagne - Photo by Denis Rouvre
BASANTI : Népal - Photo by Denis Rouvre
DORINE & DIANA
(extrait de son témoignage)

À l’université, je me faisais draguer par des garçons, j’essayais d ’être normale, de me cacher, de m’habiller comme les autres filles… J’ai essayé de sortir avec des garçons ou de répondre à leurs avances, mais je n’y arrivais pas. J ’avais peur des gens, de la police. La rumeur courait déjà que j’étais homo. Il y avait ce garçon dont je refusais les avances depuis long temps. Nous étions dans la même classe. Il m’a violée. Il avait entendu les rumeurs, et il a appelé ça une « correction sexuelle ». Il m’a menacée de me dénoncer, d’appeler la police… Finalement, je l’ai dénoncé. Mais quand j’ai expliqué à mon père que j’avais été violée à cause de mon homosexualité, il ne m’a pas prise au sérieux. Pour lui, il valait mieux se faire violer que d ’être homo.

BASANTI
(extrait de son témoignage)

J’étais à la maison. C’était jour de marché. J’ai prévenu mon mari que j’allais chercher du détergent. Il m’a dit de faire vite. Je suis passée voir ma maman qui vend des légumes au bazar et je l’ai aidée un peu. Une personne handicapée est arrivée, alors je l’ai aidée aussi, avant d’aller manger un snack avec ma petite sœur. Nous nous sommes ensuite dirigées vers la maison. En chemin, quelqu’un m’a attaquée par derrière et m’a jeté de l’acide sur la tête. La petite aussi en a reçu sur ses joues. J’ai reçu des coups de couteau, des coups sur la tête et ailleurs. Je me suis écroulée et j’ai perdu connaissance. Depuis, la peur ne me quitte plus, seuls les rêves me permettent de m’évader. J’ai tout le temps peur.

Unsung Heroes

Construit conjointement par Médecins du Monde et Denis Rouvre, ce projet photographique rassemble quelque 60 portraits et témoignages de femmes dans un livre et une exposition. Rencontrées sur les terrains où l’association mène ses programmes humanitaires, toutes racontent les violences institutionnelles, sociétales, domestiques , morales et physiques auxquelles elles sont exposées. Unsung Heroes donne à voir et à entendre l’injustice faite aux femmes à travers le monde. Mais aussi leur acte de résistance, leur engagement, leur volonté de faire évoluer les consciences et de défendre leurs droits bafoués.

Unsung Heroes, ce sont des luttes muettes, nourries d ’actes de survie quotidienne et de résilience. Ce sont des vies d’engagement au service de toutes, une inlassable révolte face à l’injustice. Unsung Heroes, c’est une chambre d’écho où se répercutent les messages d’espoir de millions de femmes et où l’on entend, pour peu que l’on veuille écouter, le mur mure du changement, la transformation sociale qu’en tant qu’ONG humanitaire nous soutenons et accompagnons.Catherine Giboin – Vice-présidente de Médecins du Monde

ROZEN : France - Photo by Denis Rouvre
Unsung Heroes par Denis Rouvre

Ce projet – né de la volonté partagée avec Médecins du Monde de témoigner de la violence du monde telle qu’elle s’impose aux femmes – je m’y suis plongé avec enthousiasme. Sans savoir où il me conduirait, sans mesurer l’ampleur de ce qui , au terme du voyage, nourrirait le document qu’est aujourd’hui Unsung Heroes.” Denis Rouvre – Photographe

Unsung Heroes
Exposition du 9 octobre au 2 novembre 2019

GALERIE JOSEPH
7, rue Froissart
75003 Paris

Unsung Heroes
Exposition du 9 novembre au 27 novembre 2019

ESPACE SAINT-RÉMI
4, rue Jouannet
33000 Bordeaux

RAJWA : Liban - Photo by Denis Rouvre
Jean Marc Lebeaupin
Jean Marc Lebeaupin
Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !
- Advertisment -

A voir

Pornographie jeunesse en danger : Un débat de société

France 2 propose une soirée, le mercredi 9 octobre 2019 à partir de 21h05 sur la pornographie et le jeune public.

Clip

Pierre Daven Keller avec Kino Music s’installe au paradis des arrangeurs

Le compositeur Pierre Daven-Keller a longtemps œuvré dans l’ombre de Philippe Katerine, Miossec et Dominique A.