• Soutenez artsixMic
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Le grand méchant renard de Benjamin Renner primé à Angoulème et à Nantes !

grand méchant renard

Le grand méchant renard en ce début d’année auréolé de prix !

Le prix jeunesse du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême (FIBD), décerné par un jury d’enfants âgés de 8 à 12 ans, a été attribué au « grand méchant renard » (Delcourt) de Benjamin Renner. Déjà auréolé en tout début de mois par le prix de la BD Fnac, « Le grand  méchant renard » est la première BD de Benjamin Renner qui est jusqu’à présent plus connu pour son travail de cinéaste d’animation, ayant notamment coréalisé « Ernest et Célestine », qui a reçu en 2013 le César du meilleur film d’animation.

Aucun animal de la ferme n’a peur du malheureux renard. Le cochon lui propose des navets, les poules le rudoient quand elles ne le traitent pas de « sociopathe roux ». Un loup lui donne des conseils mais finalement renonce, jugeant que son élève « a l’air aussi costaud qu’une huître » et « aussi féroce qu’une tortue anémique à la retraite ».

Un peu dans la lignée de Coyote incapable d’attraper « Bip Bip », notre tendre et poétique renard va croire un certain temps avoir trouvé lui-même la solution à ses problèmes en… couvant lui-même trois oeufs (volés à une poule avec la complicité du loup), bien décidé à croquer ensuite les poussins. Mais grâce à l’amour fou et maternel qu’il ressent pour « ses » poussins, le plan échouera. Un album aussi coloré que tendre, illustré d’aquarelles dont la douceur des tons et l’esquisse des traits soulignent les expressions des animaux sur lesquelles repose l’histoire.Un album destiné aussi bien aux enfants qu’aux adultes. A signaler que Le Grand Méchant Renard et Benjamin Renner seront en dédicace le samedi 6 février à 15 heures à la Fnac de Nantes.

L’histoire : Face à un lapin idiot, un cochon jardinier, un chien paresseux et une poule caractérielle, un renard chétif tente de trouver sa place en tant que grand prédateur. Devant labsence defficacité de ses méthodes, il développe une nouvelle stratégie. Sa solution : voler des oeufs, élever les poussins, les effrayer et les croquer. Mais le plan tourne au vinaigre lorsque le renard se découvre un instinct maternel.

Photo : Le Grand Méchant Renard (Éditions Delcourt). | DR

Le grand méchant renard

Album: 192 pages
Editeur : Delcourt
Collection : Shampooing
Langue : Français
ISBN-10: 2756051241
ISBN-13: 978-2756051246

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Patrick Pelloux - L'instinct de vie

Patrick Pelloux : L’instinct de vie

Dans une tonalité intimiste et poignante, avec son expertise de médecin, Patrick Pelloux cherche ...

Hélène Honoré - Philippe Honoré

Hélène Honoré : Petite anthologie du dessin politique

Philippe Honoré ( Honoré tout court !), a tout d’abord été dessinateur industriel, avant ...

Marc Lambron - Quarante ans

Marc Lambron : Quarante ans

Marc Lambron est l’auteur chez Grasset de plusieurs romans : 1941 (1997), Étrangers dans ...