• artsixMic est sur Tipeee !
  • Communiquez avec artsixMic !
    Communication

Mark Jenkins : BRD SHT à la Danysz gallery

Mark Jenkins : The face of gravity

Mark Jenkins « Je crée avant tout une expérience sociale. Je pourrais être un sociologue. Je pense que j’explore quelque chose qui se situe au-delà du street art. C’est une autre expérience. »

Mark Jenkins est né en 1970 à Alexandria, en Virginie. Il vit actuellement à Washington et il réalise notamment, des installations dans les rues. La pratique de Jenkins en matière de street art consiste à utiliser la “rue comme une scène” où ses sculptures interagissent avec le milieu environnant, y compris les passants qui, sans le savoir, deviennent des acteurs. Ses installations attirent souvent l’attention de la police. Jenkins cite Juan Muñoz, Aphex Twin et Albert comme sources d’inspiration initiales et son travail est souvent décrit comme fantaisiste, macabre, choquant et situationniste.

Les installations hyperréalistes de Mark Jenkins impressionnent par leur capacité à nous faire hésiter entre fiction et réalité. Elles font fusionner l’art et la réalité en un seul et même objet. Il s’agit d’ailleurs bien pour lui, de créer une expérience sociale d’altération du réel. Il dit à ce propos « Je crée avant tout une expérience sociale. Je pourrais être un sociologue. Je pense que j’explore quelque chose qui se situe au-delà du street art. C’est une autre expérience. »

L’artiste considère d’ailleurs que la réaction des gens fait partie intégrante du cycle de vie de ses œuvres : il s’agit de créer une expérience sociale d’altération de la réalité.

L’exposition BRD SHT inclus des sculptures hyperréalistes pour lesquelles Jenkins est si célèbre; des silhouettes camouflées sous leurs capuches, des jumelles siamoises jointes par le haut de leur tête ou des personnages penchées qui semblent vouloir perdre l’équilibre et tomber dans l’inconnu. Surprenant hommage à Icare, l’une des pièces maîtresses de l’exposition « The face of gravity » s’écrase la tête la première contre le sol, métaphore à peine voilée de nos temps troublés.

Photo : Mark Jenkins – The face of gravity – 2018

Mark Jenkins : BRD SHT
Exposition jusqu’au au 08 décembre 2018

Danysz gallery
78 rue Amelot
75011 Paris

http://magdagallery.com

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

France Bizot - iCônes

France Bizot présente iCônes chez BACKSLASH

La troisième exposition personnelle de France Bizot "iCônes"dont les oeuvres proposent un regard ultra ...

Jean André

Jean André “Anyone who knows what love is” “will understand”

Artiste, esthète, dessinateur et directeur artistique, Jean André présentera à 12Mail – Red Bull ...