• Soutenir artsixMic
  • Communiquez avec artsixMic !
    Communivation

6 artistes pour célébrer l’art contemporain et le parking du Royal-Hamilius

Royal-Hamilius

Le parking du Royal-Hamilius : un nouvel espace pour célébrer l’art contemporain à Luxembourg.

Quelle image du monde laisser pour le futur ? Telle était la question qui était posée aux six artistes, Dorothée Louise Recker, Gaëtan Henrioux, Lise Stoufflet, Kosta Kulundzic, Valentina Canseco et Axel Sanson, choisis pour le parcours d’art contemporain dans l’idée de magnifier les espaces souterrains du Royal-Hamilius.

Pour la plupart, leur médium privilégié est habituellement la toile ou le dessin. Peindre hors de leur atelier, en s’appropriant un nouveau médium, en l’occurrence un mur en béton dans un lieu sans lumière du jour, fut une première et une passionnante aventure collective. A chaque niveau, chaque grande fresque (plus de dix mètres de long sur deux mètres de hauteur) a été réalisée sur le mur situé à l’entrée des ascenseurs. A l’opposé, les autres fresques ont été pensées pour les amateurs de mobilité douce, près des escaliers. Total : 121,42m de fresques (une surface de 289,03m2).

Situé entre la Villa Vauban et le Casino / Forum d’art contemporain, le parking du Royal-Hamilius propose une étape supplémentaire et originale dans le parcours Museumsmile de la ville. Des fresques réalisées dans la grande tradition de l’histoire de l’art.

De la proposition des artistes jusqu’à sa réalisation, le projet a été confié à Erick Öge et Jérôme Le Berre. « Le projet est né d’une rencontre avec Thierry Behiels, le CEO de CODIC International, amateur et collectionneur d’art contemporain », expliquent les deux curateurs. « Sa volonté de contribuer à la reconnaissance des artistes de demain et l’originalité de son intention nous ont séduits. Au même titre qu’on édite l’art aujourd’hui sur des nouveaux supports, des planches de surf par exemple, les murs d’un parking sont des supports nouveaux pour présenter des artistes contemporains à de nouveaux publics. La création de lieux dédiés à l’exposition d’œuvres d’art, notamment le musée ou la galerie, a émergé avec la modernité. Auparavant, l’art occupait une place d’envergure dans la cité. Nous sommes convaincus que les artistes contemporains doivent porter ce renouveau et se réapproprier les espaces urbains, le mur en tout premier lieu. »

Chacun des artistes a été choisi pour la singularité de sa proposition, son geste, sa technique et sa maîtrise de la couleur. A chacun de donner une identité au sous-sol qui lui était attribué. « Le choix s’est fait naturellement, le rythme d’écriture visuelle a prôné, selon les thèmes : la nature, le temps qui passe, le monde des images, etc. Nous avons cherché à créer des émotions et des effets de surprise » , expliquent Erick Öge et Jérôme Le Berre. « Du hasard des couleurs et de la narration est née cette parité, trois garçons et trois illes, alternativement. »

Après 2 ans de travaux, le parking « Royal-Hamilius » a ouvert ses portes au public le 27 septembre 2018. Il offre au centre-ville de Luxembourg 628 emplacements de parking.  A Luxembourg, l’art est très présent hors les murs des musées, sur les places ou dans les rues. Le voici désormais en cœur de ville, sur six étages de sous-sols.

Fresque : Valentina Canseco – Photo : Charles Duprat

Les artistes :

Royal Hamilius Luxembourg
  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Rieko KOGA ichi go ichi é à la galerie NIivet-Cazon

Malgré la grande distance entre Tokyo et Paris, environ 9730 kilomètres, j’ai pu vous rencontrer ...

Carré des Coignard

Jean Soyer et Georges Goupy au Carré des Coignard

Jean Soyer et Georges Goupy, exposition au Carré des Coignard de Nogent sur Marne ...

Bruno Aveillan

Bruno Aveillan-Nathalie Rives, Ceremony à la A.Galerie

C’est à une bien belle exposition que nous convie Arnaud Adida, propriétaire de A.Galerie, ...