• Soutenir artsixMic
  • Communiquez avec artsixMic !
    Communivation
Alexandra Mas : Mystic Lands

Alexandra MasJ’utilise mon corps et ma voix comme n’importe quel matière plastique . Je fait mes propres bodypaintings et je ne me soucie pas du résultat esthétique en soit car l’émotion prends le dessus“.

Après la présentation de son film Mystic Lands, en avant-première à Paris le 21 septembre à l’hôtel Montana, l’artiste plasticien Alexandra Mas vous donne rendez-vous à New York à la galerie Artifact du 10 au 28 octobre.

Lors de cette exposition, on découvrira ses deux courts métrages d’art réalisés sous la direction photographique de Marco Tassini : Mystic Lands et Atoum.

Atoum, créé en 2017 et inspiré d’un texte du Livre des Morts, interroge sur un possible eugénisme rampant dans notre société. Quant à Mystic Lands, il traite du thème de l’abandon : ce n’est pas pour rien que le socle murmuré de cette oeuvre soit une chanson archaïque roumaine car cela fait écho à son enfance en Transylvanie. Cette exposition présente aussi des dessins et des gravures de 1992 à aujourd’hui : s’ils montrent le talent et la sensibilité de l’artiste, ils sont surtout une clé essentielle dans la compréhension de son travail en général et de ses films en particulier, car on y découvre ses poèmes à l’encre de Chine dont celui que l’on entend dans Mystic Lands.

Alexandra Mas est une artiste complexe, à la personnalité singulière et attachante, qui puise sa force, tout comme sa fragilité, dans une histoire familiale aussi romanesque qu’authentique et captivante : héritière d’une lignée de princes et d’intellectuels russes, elle nait dans l’exil en Roumanie, où elle connaît une vie âpre et austère, sans frivolité ni superflu, rythmée par la recherche permanente de l’essentiel. Une personnalité et un caractère forgés par cette existence dure qui, si elle ne nourrit pas le corps, nourrit l’esprit, et, apporte avec une acuité singulière, une ouverture d’esprit encore jamais assouvie.

Son œuvre artistique est née de ses quêtes personnelles anciennes, profondes et récurrentes, qui se cachent dans ses films, et, au creux des pages de son manuscrit qu’elle a cousu de ses propres mains et rempli dès le début de sa carrière. Il est, pour la première fois, exposé afin de mieux comprendre l’artiste plasticien Alexandra Mas.

Séverine Hartenstein

J’utilise mon corps et ma voix comme n’importe quel matière plastique . Je fait mes propres bodypaintings et je ne me soucie pas du résultat esthétique en soit car l’émotion prends le dessus” Alexandra Mas

Atum 

 Voir Atum 

  • Réalisateur : Marco Tassini
  • Production : Mas Tassini Studio
  • Texte original : Livre des Morts
  • Voix : Alexandra Mas
  • Montage/Son : Mandy Bazin

Mystic Lands

  • Texte par Severine Hartenstein
  • Réalisateur : Marco Tassini
  • Production : Mas Tassini Studio
  • Costumes : Antonio Grimaldi
  • Accessoires : Les Fées Mouvementées

Artifact est au 84 orchard Street , New York NY 10002 – https://www.artifactnyc.net

Le site d’Alexandra Mas : https://www.alexandramas.com/

Photo :  Deux pages du manuscrit , poème repris dans Mystic Lands, 1998

Mystic Lands by Alexandra Mas (trailer)

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Sempé Jean Jacques

Sempé : Un artiste dans la ville de Semur-en-Auxois

La cité médiévale de Semur-en-Auxois, juchée sur son plateau de granit rose, organise pour ...

Cheng Ran et le Ciné XIII Théâtre

Cheng Ran et le Ciné XIII Théâtre by LA NON-MAISON Paris

Anciennement « Théâtre du Tertre », reconstruit dans les années 1970, le Ciné XIII ...

Nora Douady : De l’infini à l’infime

Nora Douady : De l’infini à l’infime à la galerie Felli

Depuis plus de dix ans, Nora Douady expose régulièrement à la galerie Felli, où ...