• Soutenir artsixMic
  • Communiquez avec artsixMic !
    Communivation

Alexandra Mas présente Vanitas Nostrum sur la Place Vendôme

Alexandra Mas : Vanitas Nostrum

Réalisée par l’artiste plasticienne et performeuse Alexandra MASVanitas Nostrum” est installé Place Vendôme, à Paris jusqu’au 14 juillet.

Dès aujourd’hui et jusqu’au 14 juillet Alexandra Mas sur la Place Vendôme présente une performance sculpturale. Intitulée ” Vanitas Nostrum ” cette oeuvre à pour objectif de vous faire voyager à travers divers objets assemblés jour après jour par l’artiste et qui prennent place dans un surprenant parallélépipède. Des verriers de Murano des ateliers de Massimiliano Schiavon, aux parfumeurs Au Pays de la Fleur d’Oranger, Alexandra Mas vous transporte et vous emporte à la découverte de créations de Giorgio Armani, de Dior, de Chantal Thomass ainsi que les masques de Sergio Boldrin et bien d’autres icônes du luxe au travers de figures emblématiques. Symbole d’élégance et de pureté, une composition de roses immaculées et de freesia blancs de la Maison Lachaume, Maître fleuriste depuis 1845, s’intègre harmonieusement dans cette création. Le 13 juillet, le photographe Marco Tassini mettra en scène une séance photo autour de la sculpture avec les dernières Collections de Haute Couture de tous les membres de la Chambre Syndicale de la Couture : Chanel, Dior, Valentino, Giorgio Armani, Schiaparelli, Stéphane Rolland, Jean-Paul Gaultier…Le 14 Juillet la sculpture quittera la célèbre Place Vendôme pour vivre son ultime transformation réalisée par Acrylica Paris. Créateur de mobilier, cette étonnante StartUp française fusionne la transparence et l’association de matière entre art, design et fonctionnalité. La sculpture d’Alexandra Mas sera désormais « scellée » dans son éclatant verre acrylique. Ce Monomère d’une pureté inégalée, 100% recyclable, sans toxicité et résistant aux UV enfermera cette œuvre-périple dans un sarcophage contemporain vers une destinée non dévoilée.  D’origine russe, Alexandra Mas a grandi en Transylvanie, dans les Carpates, et a fait ses études à Bucarest, elle vit et travaille aujourd’hui entre Paris et Bordeaux.

Photos : Alexandra Mas

La page facebook de l’événement : https://www.facebook.com/events/250260762196608/

Le site d’Alexandra Mas : https://www.alexandramas.com/

Voir aussi : Clouzot et les arts plastique : Une suite contemporaine à l’espace Topographie de l’art

Une partie de Vanitas Nostrum
Vanitas Nostrum

Nous voici face à un parallélépipède surprenant qui nous raconte une histoire à travers les éléments qui y trouvent place. En utilisant la technique de la cumulation, l’artiste plasticienne et performeuse Alexandra Mas, imbrique des objets remplis de sens, qui participent, tels des mots, à l’écriture de Vanitas Nostrum.

Qu’y a-t-il de plus identitaire et attachant qu’un parfum ? Et pourtant, il s’évapore avec tout le savoir-faire et les merveilles qu’il recèle. De cette même façon, les voiliers, les poupées, les miroirs, les voitures, les escarpins, les bijoux, les dentelles… ces objets de luxe…ces objets de notre vie, blottis dans l’œuvre, ne sont-ils pas, en définitive, des témoins éphémères de notre quotidien ?

Cette composition est un voyage onirique, qui nous permet de réfléchir aux parures que l’on arbore et aux rôles que l’on joue. De façon très directe, Alexandra Mas montre à travers les masques de Sergio Boldrin toute une comédie humaine de faux-semblants et de fuites émotionnelles. On la découvre place Vendôme dans sa forme embryonnaire, embrassée par la beauté des fleurs de la maison Lachaume qui faneront, marquant ainsi le passage du temps. Cette symbolique ancestrale accompagne l’œuvre, qui nous donne, le temps d’un instant, les clés de son intimité créatrice ; c’est presque initiatique car l’on se reconnaît soi-même.

L’expérience est impalpable, surprenante… mais peu importe vos sentiments face à cette sculpture car elle s’offre à vous, dénudée, vulnérable et, en même temps, paradoxe s’il en est, terriblement puissante. Severine Hartenstein

Vanitas Nostrum : Photo Christian Tarro Tomà
Vanitas Nostrum : Photo Christian Tarro Tomà
  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Salafistes

Salafistes, reste interdit aux moins de 18 ans, avec avertissement

Après un premier avis de la commission de classification des œuvres cinématographiques préconisant une ...

Linea de Philips

Le téléphone sans fil Linea de Philips

Dernier-né de la gamme design primée à plusieurs reprises, Linea de Philips. Sa forme ...