• Cannes en direct !
  • Communiquez avec artsixMic !
    Communication

Elia Pagliarino : Sur les Traces des Tatouages Polynésiens 

Elia Pagliarino : LES 4 DOMAINES

Elia Pagliarino s’empare de cette richesse de signes du Pacifique Sud pour les transposer sur d’autres supports que la peau.

L’engouement pour le tatouage polynésien mêle souvent tatouages tahitiens et marquisiens. Or, le triangle polynésien est un vaste territoire de plus de 7000 km de côté regroupant de nombreux archipels. De l’Ile de Pâques à Hawaï, de la Nouvelle Zélande à Tahiti, le tatouage revêt de multiples formes traditionnelles dépassant les effets de mode.

Elia Pagliarino s’empare de cette richesse de signes du Pacifique Sud pour les transposer sur d’autres supports que la peau. Sculptures, bois et céramiques s’imprègnent des symboles de ces grands navigateurs et nous invitent à poursuivre le voyage…

En créant des passerelles entre art, sciences et histoire, les œuvres d’Elia Pagliarino abordent autant les sujets de transformation de la biodiversité actuelle que le recensement de chroniques de vies de tous les continents pour recréer une vision universelle de l’homme et de la nature.

Sur les Traces des Tatouages Polynésiens d’Elia Pagliarino est présenté dans le cadre de la saison culturelle sur l’Ile de Pâques proposée par le Muséum d’Histoire Naturelle de Toulouse. Née en 1967 à la croisée d’ancêtres catalans et italiens, Elia Pagliarino peintre plasticienne, vit et travaille dans l’Aude.

Le site d’Elia Pagliarino : www.paglia.mobi

Voir aussi sur artsixMic : https://www.artsixmic.fr/ile-de-paques-3-expositions-cet-ete-en-occitanie/

Photo : Elia Pagliarino – « Les Quatre Domaines », 2018, installation, matériaux composites, env. 900x190x50 cm

« Masque de Récits, Kaipo from Hawaï », 2018, acrylique sur bois, matériaux composites, 38x70cm @Elia-Pagliarino
« Masque de Récits, Kaipo from Hawaï », 2018, acrylique sur bois, matériaux composites, 38x70cm @Elia-Pagliarino
« RongoRongo », 2018, sculpture acrylique sur bois et métal, 105x175x35 cm @Elia-Pagliarino
« RongoRongo », 2018, sculpture acrylique sur bois et métal, 105x175x35 cm @Elia-Pagliarino

Elia Pagliarino : Sur les Traces des Tatouages Polynésiens
Exposition du 3 juillet au 4 novembre 2018

Muséum d’Histoire Naturelle de Toulouse
Espace Champs libres
35 Allée Jules Guesde
31000 Toulouse

www.museum.toulouse.fr

  • Touche-à-Tout, depuis la photographie, l'écriture, la mise en page et les reportages vidéos

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité