• Suivez-nous sur Tipeee !
  • Communiquez avec artsixMic !
    Communivation

La collection des Motais de Narbonne au musée des Beaux-Arts d’Orléans

Motais de Narbonne

La collection de peintures françaises et italiennes des XVIIe et XVIIIe siècles d’Héléna et de Guy Motais de Narbonne est exposée dans son intégralité au musée des Beaux-Arts d’Orléans.

Entre culture muséale et connoisseurship, les Motais de Narbonne ont rassemblé 80 tableaux des XVIIe et XVIIIe siècles, italiens et français. Leur collection, qui par ses artistes et par ses sujets entre en résonnance avec la collection de peintures anciennes du musée des Beaux-Arts d’Orléans, sera montrée pour la première fois au public dans son intégralité, en dialogue avec des œuvres de collections publiques ou privées.

Les Motais de Narbonne ont acquis des peintures de maîtres anciens à partir des années 1980, sans avoir l’ambition au départ de constituer une collection. Ils achètent toujours ensemble, guidés par leurs coups de cœur. Si le couple recherche avant tout l’émotion dans les œuvres qu’ils achètent, on peut également y déceler un processus raisonné, offrant une grande cohérence à leur collection. Ainsi, la peinture française et italienne des XVIIe et XVIIIe siècles reste le fil rouge de ce rassemblement, au sein duquel la peinture d’histoire occupe une place de choix. Ils ont rassemblé un grand nombre de peintures d’histoire dans leur collection, aux sujets religieux comme profanes. Lorsque Guy Motais de Narbonne pense que leur goût a évolué, à travers les années, vers plus de dépouillement, de rigueur et de simplicité, il semble à son épouse Héléna qu’ils sont de plus en plus attirés, au contraire, vers des œuvres dramatiques, voire violentes et caravagesques.

Les musées ont joué très tôt un rôle majeur pour les Motais de Narbonne, qui les fréquentent régulièrement. Ils ont bien sûr contribué de façon déterminante à la formation de leur goût, qui s’est affiné au fil des ans, et donc nourri leur réflexion pour mener leurs achats.

Tout au long du parcours, le visiteur pénétrera dans l’intimité d’une collection privée vivante, rythmée par les histoires et les coups de coeur qui ont conduit à sa constitution. Les Motais de Narbonne partagent avec cette exposition non seulement l’exceptionnelle collection qu’ils ont rassemblée, mais également une part de l’histoire intime qui se tisse entre un amateur et un tableau. La présentation de cette collection permet également de souligner le rôle des collectionneurs et des collections privées dans l’évolution des connaissances en histoire de l’art mais aussi dans l’enrichissement des collections des musées : Ils ont récemment donné des tableaux au musée des Beaux-Arts de Rennes ainsi qu’au musée du Louvre. Le musée des Beaux-Arts d’Orléans présentera du 15 septembre 2018 au 13 janvier 2019 l’intégralité de la collection d’Héléna et de Guy Motais de Narbonne dans une exposition originale plongeant au cœur de l’univers des collectionneurs.

Photo : Carle VANLOO (1705-1765) Apothéose de saint Grégoire vers 1762-1764 Huile sur toile Collection Motais de Narbonne © Courtesy Didier Aaron & Cie

De Vouet à Boucher, au cœur de la collection Motais de Narbonne
Exposition du 15 septembre 2018 au 13 janvier 2019

Musée des Beaux-Arts d’Orléans
1 rue Fernand Rabier
45000 Orléans

www.orleans-metropole.fr (rubrique culture/musée)

Charles POERSON (1609-1667) L'Annonciation Huile sur toile Collection Motais de Narbonne © Orléans, Musée des Beaux-Arts / Christophe Camus
Charles POERSON (1609-1667) L'Annonciation Huile sur toile Collection Motais de Narbonne © Orléans, Musée des Beaux-Arts / Christophe Camus
  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Cirque Éloize

le Cirque Éloize est au Théâtre Le 13ème Art

Au cours des 25 dernières années, le Cirque Éloize a parcouru la planète entière ...

Philadelphie : Cherry Street Pier Prismatica - Maria Young.jpg

Philadelphie la ville insolite aux multiples possibilités

C’est à Philadelphie que fut signée la déclaration d’Indépendance, le 4 juillet 1776, ainsi ...

Prix Chorus

Le Prix Chorus 2016 est ouvert aux artistes musiciens

Pour la septième année, le Département des Hauts-de-Seine ouvre les inscriptions à tous les ...