• Suivez-nous sur Tipeee !
  • Communiquez avec artsixMic !
    Communivation

Raoul Hausmann : Nous ne sommes pas des photographes

Raoul Hausmann : Sans titre (Vera Broïdo), vers 1931

Raoul Hausmann connu dans le monde entier pour avoir co-fondé le Berlin Dada Club, fut aussi un extraordinaire photographe. 

Surnommé “Der Dadasophe“, Raoul Hausmann est à la fois peintre, écrivain, sculpteur, photomonteur, photographe, il est aussi l’un des fondateurs du mouvement Dada à Berlin. Né à Vienne en 1886, Raoul Hausmann s’installe à Berlin en 1900. Il y fait ses débuts sous l’égide d’un père peintre. Ses premières œuvres sont influencées par l’expressionnisme, le cubisme et le cubo-futurisme qu’il découvre à la galerie Der Sturm.

Le mouvement Dada naît en 1916, à Zurich, autour de l’écrivain et poète Hugo Ball, et réunit Marcel Janco, Tristan Tzara, Jean Arp, bientôt rejoints par Richard Huelsenbeck, Hans Richter, Sophie Taeuber et Emmy Hennings.

En 1917, Huelsenbeck quitte Zurich et introduit Dada à Berlin. Il fonde le Club Dada en 1918 avec Raoul Hausmann, Johannes Baader, Franz Jung, George Grosz, Hannah Höch et les frères Herzfelde. En 1918, Berlin est une ville déstabilisée par les grèves et les soulèvements populaires qui connaît une véritable révolution menée par les spartakistes.  Durant cette période, Hausmann est l’un des plus ardents parmi les militants dadaïstes. Au sein du Club Dada, il en sera le Dadasophe. Raoul Hausmann est une figure incontournable du mouvement dadaïste.

En 1933, déclaré « artiste dégénéré » par les nazis, Raoul Hausmann est contraint de quitter l’Allemagne et fuit Berlin pour l’Espagne en compagnie d’Hedwig Manckiewitz et de Vera Broïdo. Il s’installe avec Hedwig, à l’automne 1939, à Peyrat-le-Château où il donne, pour subsister, des leçons d’allemand, d’anglais et d’espagnol. C’est là qu’il rencontre Marthe Prévot qui partagera la vie du couple jusqu’à leur mort. A partir du milieu des années 20, il est aussi devenu un photographe prolifique. Il pratiquera la phototographie jusqu’à la fin des années 1950.

« Être photographe, c’est prendre conscience des apparences visibles et en même temps en tirer une éducation de l’aperception optique individuelle et commune. »

L’œuvre photographique de Raoul Hausmann est restée longtemps méconnue. Hausmann photographie les plages ou les corps nus de ses deux femmes, sa maîtresse : Vera Broïdo, et sa femme : Hedwig Mankiewitz, il réalise aussi  tout un travail sur la nature et les plantes. Il mêle l’esthétique de l’intime et le documentaire.

L’exposition “Nous ne sommes pas des photographes” au Musée de Rochechouart retrace 30 années de sa pratique de la photographie entre 1927 et 1957 depuis l’île de Sylt en Mer du Nord, à l’île d’Ibiza ou il se réfugie entre 1933 et 1936, en Tchécoslovaquie en 1937 et jusqu’en France ou il s’installe en 1939. Sur l’ensemble du premier étage du musée, l’exposition présente une sélection de tirages originaux issus du fonds photographique du Musée enrichie d’archives et d’écrits inédits de Raoul Hausmann.

Le musée de Rochechouart a constitué depuis son ouverture en 1985 le plus important fonds français dédié à l’artiste Raoul Hausmann avec plus de 700 œuvres (peintures, dessins, collage œuvres sonores, vidéo, photographies et photomontages) permettant de retracer l’ensemble de cette carrière prolixe et unique depuis ses premières œuvres de jeunesse à ses dernières années à Limoges. Raoul Hausmann est mort le 1er février 1971 à Limoges.

Source : http://www.raoulhausmann.com/l_artiste.ws

Photo : Raoul Hausmann : Sans titre (Vera Broïdo), vers 1931

Raoul Hausmann, Sans titre (autoportrait), 1931
Raoul HAUSMANN. (Sans titre) Titre attribué : Deux nus couchés sur une plage (Hedwig Mankiewitz et Vera Broido), 1931. Épreuve gélatino-argentique. 0.138 m. X 0.223 m. Paris, musée national d'Art moderne - Centre Georges Pompidou. Don de Raoul Ubac en 1975

Raoul Hausmann – Nous ne sommes pas des photographes
Exposition jusqu’au 16 décembre 2018

Musée départemental d’art contemporain de Rochechouart
Place du Château
87600 Rochechouart

http://www.musee-rochechouart.com

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité