• Soutenez artsixMic
  • Communiquez avec artsixMic !
    Communivation

Magiques Licornes au musée de Cluny, le musée national du Moyen Âge

Magiques Licornes : AQUAMANILE : Vers 1400 © RMN-Grand Palais, musée de Cluny, G. Blot

Magiques Licornes, sa corne est réputée détecter les poisons et purifier les liquides, elle est également symbole de chasteté et d’innocence.

Après 4 mois de fermeture, le musée de Cluny rouvre ses portes autour des six tapisseries de “La Dame à la licorne” dans le cadre de exposition intitulée «Magiques Licornes ». Symbole de pureté, de virginité, la licorne peut aussi se révéler en un animal démoniaque. Créature «magique », sa corne est réputée détecter les poisons et purifier les liquides. Plusieurs manuscrits enluminés rappellent ainsi la tradition selon laquelle les licornes ne se laissent approcher que par de jeunes filles vierges. Pour autant, d’autres représentations en font un animal puissant, agressif, voire malfaisant, sous l’influence entre autres de récits de voyageurs, qui affirment l’avoir aperçu en Orient. À la fin du Moyen Âge, villes, puissants seigneurs ou imprimeurs placent la licorne dans leurs armoiries, leur marque ou leurs emblèmes, sans doute pour témoigner de leur grande valeur. La licorne depuis des siècles fascine le monde, elle est une créature de légende, elle a aussi une dimension mystique et ésotérique. Mystérieuse, ambivalente…La licorne a dans l’histoire suscité bien des fantasmes. Autour des années 1500, puis dans la période contemporaine, elle est l’objet d’un véritable engouement. La licorne au fil des siècles s’est associée à la culture de l’imaginaire. Aujourd’hui, la licorne se pare de couleurs acidulées : rose, bleu, vert, etc. « Comme la licorne n’existe pas, elle permet toutes les fantaisies », explique la psychanalyste Geneviève Djénati, ce qui la rend très attrayante pour les petites filles qui passent des heures à coiffer leurs licornes aux couleurs de barbe à papa, indique t’elle dans une interview à La Croix en avril de cette année.

D’abord animal fantastique, la licorne a pris une place de plus en plus importante dans nos sociétés. Aujourd’hui, des jouets aux start-up, du maquillage aux glaces, des T-shirts aux boissons, la licorne est partout. Les produits d’hygiène, comme les savons d’une fabrique de Marseille, s’appuient sur sa réputation de purifier, blanchir, nettoyer. On parle de « licornes » pour désigner des entreprises dont la croissance financière est si rapide qu’elle rappelle la vitesse légendaire de l’animal. Icône de de la pop culture, elle est aussi le symbole de la communauté LGBT. Pour le sociologue Stéphane Hugon, la licorne serait, en quelque sorte, le refuge de toute une population qui ne se retrouve plus dans une “société européenne qui a, depuis bien longtemps, séparé le vrai du faux, le réel de la fiction et le masculin du féminin“.

Jusqu’au 25 février 2019, l’exposition «Magiques Licornes », présentée au musée de Cluny, musée national du Moyen Âge témoigne de la façon dont les artistes se sont emparés de cet animal légendaire, à travers ouvrages enluminés ou gravés, sculptures, tapisseries, mais aussi photographies et vidéos.

Photo : La Licorne / AQUAMANILE : Vers 1400 © RMN-Grand Palais, musée de Cluny, G. Blot

Magiques Licornes
Exposition jusqu’au 25 février 2019

musée de Cluny
28 rue Du Sommerard
75005 Paris

http://www.musee-moyenage.fr/

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Lorieux Jean Daniel

Jean Daniel Lorieux chez L’Eclaireur – Interview

L'Eclaireur de la rue Boissy d’Anglas dévoile une exposition unique du photographe de mode ...

Fotografia Europea

Fotografia Europea : le festival dédié à la photographie contemporaine

Fotografia Europea est un festival culturel international dédié à la photographie contemporaine.

2ème Biennale Peinture et Sculpture

La Biennale 2014 de Cuiseaux est aussi riche d’événements que variée; tout en rendant ...