• Suivez-nous sur Tipeee !
  • Communiquez avec artsixMic !
    Communivation

Schiele et Basquiat à la Fondation Louis Vuitton

Schiele et Basquiat à la Fondation Louis Vuitton

Egon Schiele et Jean-Michel Basquiat meurent tous les deux, à l’âge de 28 ans. Ils sont devenus des figures majeures de l’art de leur siècle.

Egon Schiele (1890-1918) et Jean-Michel Basquiat (1960-1988) meurent tous les deux, à l’âge de 28 ans. En moins d’une décennie, ils sont devenus des figures majeures de l’art de leur siècle.

L’oeuvre d’Egon Schiele est indissociable de l’esprit viennois du début du XXe siècle. En quelques années, son dessin s’est imposé comme l’un des sommets de l’expressionnisme. En rupture avec l’Académie où il rentre précocement, il fonde en 1909 le Neukunstgruppe et, grâce à la Secession viennoise et Gustav Klimt, découvre les travaux de Van Gogh, Munch ou Toorop. L’exposition rassemble quelque 120 oeuvres – dessins, gouaches et quelques peintures – sur plus de six-cents mètres carrés, dans les galeries du rez-de-bassin. Elle s’ordonne chronologiquement en quatre salles autour de la notion de ligne et de son évolution dans l’oeuvre de l’artiste.

L’oeuvre de Jean-Michel Basquiat, se déploie dans quatre niveaux du bâtiment de Frank Gehry. L’exposition parcourt, de 1980 à 1988, l’ensemble de la carrière du peintre en se concentrant sur plus de 135 oeuvres décisives. L’exposition se déploie sur près de 2500m2. Elle s’organise chronologiquement, mais aussi par ensembles d’oeuvres définissant des thématiques et dictant des rapprochements. Dès la sortie de l’enfance, Jean-Michel Basquiat quitte l’école et fait de la rue de New York son premier atelier. Rapidement, sa peinture connaîtra un succès à la fois voulu et subi. L’exposition affirme sa dimension d’artiste majeur ayant radicalement renouvelé la pratique du dessin et le concept d’art. Le décès de Basquiat en 1988 interrompt une oeuvre très prolifique, réalisée en à peine une décennie, riche de plus de mille peintures et davantage encore de dessins.

Avec Egon Schiele, c’est la première fois que la Fondation Louis Vuitton dédie une monographie à un artiste « historique ». C’est aussi la première fois qu’elle propose une exposition de cette ampleur consacrée à un unique artiste, Jean-Michel Basquiat, par ailleurs très présent dans sa Collection. A travers deux parcours distincts, les expositions s’ancrent dans deux contextes aussi riches que différents.

Pour Schiele, le parcours redessine la Vienne 1900, capitale de l’empire austro-hongrois, foyer intellectuel et artistique de premier plan, le Jugendstil et la naissance d’une modernité intellectuelle et artistique bouillonnante ; pour Basquiat, le New York du début des années 1980 avec la vitalité de sa scène underground, de sa culture urbaine downtown, ses questionnements artistiques et identitaires.

Egon Schiele Autoportrait debout avec un gilet au motif paon, 1911 Gouache, aquarelle et crayon noir sur papier monté sur carton 51,5 x 34,5 cm - Collection Ernst Ploil, Vienne
Egon Schiele Autoportrait debout avec un gilet au motif paon, 1911 Gouache, aquarelle et crayon noir sur papier monté sur carton 51,5 x 34,5 cm - Collection Ernst Ploil, Vienne

Jean-Michel Basquiat et Egon Schiele
Exposition du 3 octobre 2018 au 14 janvier 2019

Fondation Louis Vuitton
8, Avenue du Mahatma Gandhi Bois de Boulogne
75116 Paris

https://www.fondationlouisvuitton.fr

Journées européennes du patrimoine

Dans le cadre de la 35ème édition des Journées européennes du patrimoine, la Fondation Louis Vuitton ouvre gratuitement ses portes samedi 15 et dimanche 16 septembre. Le public peut découvrir un accrochage conçu spécialement pour les Journées européennes du patrimoine, 7 regards uniques sur l’architecture de la Fondation, les photographies des 7 lauréats du concours #MyFLV, présentées le long de la galerie 5 (Niveau 1). De plus, pour les familles, la Fondation propose un atelier gratuit dimanche 16 septembre de 14h30 à 19h dans l’Auditorium. Enfin, les Journées du patrimoine donnent aussi l’occasion de découvrir, en Galerie 8, le programme Open Space, dédié à la création dans ses expressions les plus actuelles. Réalisé par l’artiste britannique Matt Copson, il est présenté jusqu’au 23 septembre 2018.

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité