• Soutenir artsixMic
  • Communiquez avec artsixMic !
    Communivation

Non ! Geoffroy Roux de Bézieux n’est pas le Patron des patrons

Geoffroy Roux de Bézieux

Geoffroy Roux de Bézieux est le président d’un club de dirigeants d’entreprise, le Medef. Il est le dirigeant du fonds d’investissement Notus Technologies.

Non ! Monsieur Geoffroy Roux de Bézieux n’est pas le Patron des patrons. Il ne le sera jamais, car il n’y a pas de patron des patrons. Geoffroy Roux de Bézieux est le président d’un club de dirigeants d’entreprise. Il est né le 31 mai 1962 à Paris, et a été élevé entre le 16e arrondissement de Paris et Neuilly-sur-Seine. Il est le fils d’un banquier, et est diplômé de l’école de commerce Essec et de l’université Paris-Dauphine. Il est le dirigeant du fonds d’investissement Notus Technologies. Il a été élu le 3 juillet 2018, président du Medef succédant ainsi à Pierre Gattaz. Impopulaire auprès des salariés et chefs de petites entreprises l’image du Medef s’est dégradée encore davantage sous l’ère de Pierre Gattaz. Pour le directeur des études politiques d’OpinionWay, Bruno Jeanbart, « le Medef n’est pas perçu comme une organisation qui défend et soutient les entreprises, mais comme un syndicat d’employeurs qui fait de la politique ». De nombreux dirigeants de TPE et de PME estiment aussi que le Medef est déconnecté de leurs préoccupations. Pierre Gattaz*, héritier de son père Yvon Gattaz ancien président  du Conseil national du patronat français, le CNPF, dont la fortune la famille est évaluée aujourd’hui à 400 millions d’euros.

Choyée par les gouvernements successifs, l’organisation patronale cible les droits des salariés et le système de protection sociale. Aujourd’hui on sait où cela fait mal, on sait d’où vient le mal et on invite, celui qu’on surnomme “GRB”, “Geoff” ou encore “Roux de Béze”, partout sur les ondes, le seul représentant des entreprises qui ne sont qu’à l’origine en grande partie du mal !

Geoffroy Roux de Bézieux  prône un contrat de travail unique qui abolit la différence entre CDD et CDI. il s’agit surtout de faire disparaître le contrat à durée indéterminée. Geoffroy Roux de Bézieux déclarait notamment sur la possibilité d’augmenter les salaires pour répondre à cette crise du pouvoir d’achat de façon plus durable “J’entends les appels à augmenter les salaires (…), mais le problème c’est d’abord les impôts et les taxes, a déclaré Geoffroy Roux de Bézieux. Je trouve quand même incroyable qu’on pointe du doigt les entreprises, alors que c’est un problème d’impôts.” Cherchez l’erreur ! Il se dit également défavorable au retour de l’impôt sur la fortune.

« Roux de Bézieux n’est pas vraiment dans le dialogue social, notait récemment un DRH de grand groupe. En mettant en avant la nouvelle économie, ça lui donne un style plus flamboyant, plus moderne. Mais c’est un coup de com’, la nouvelle économie dans le Medef, ça ne pèse rien. » “Source le Monde

*En 2016, à l’approche de la campagne présidentielle, dans un interview accordé aux Échos, Pierre Gattaz nie s’être jamais engagé sur ce million d’emploi, mais affirme qu’il est possible de créer 2 millions d’emploi si le gouvernement se plie à une nouvelle diminution des cotisations sociales (baisse de 90 milliards de prélèvements obligatoires), et supprime l’impôt sur la fortune et la loi sur la pénibilité du travail. (Source Wikipedia)

Photo : ©Medef

Famille Roux de Bézieux : de la noblesse au patronat

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Chaussures - Cop 21 - Avaaz

Chaussures et Chaîne Humaine pour l’ouverture de la COP 21

Le gouvernement a annoncé dernièrement l'annulation de la grande Marche pour le Climat de ...

Korkodi

Humain/Human le nouveau film de Yann Arthus Bertrand

Demain, samedi 12 septembre, sera le jour de la sortie de Human ("Humain") le ...