• Soutenir artsixMic
  • Communiquez avec artsixMic !
    Communivation

Qu’est-ce qui rend les enfants heureux en 2018 ?

enfants heureux

 Qu’est-ce qui rend les enfants heureux en 2018 ? Une enquête réalisée par le magazine Astrapi qui a donné la parole aux enfants.

Les enfants de 2018 se sentent-ils heureux ? Quelles sont leurs premières sources de bonheur ? Leurs inquiétudes ? Quelle place tient la famille dans le bonheur des enfants ? Et les copains ? Et l’école ?

Cette enquête inédite menée par Harris Interactive et réalisée par le magazine Astrapi, auprès de plus de 500 enfants de 7 à 11 ans explore le chemin du bonheur dans leur vie quotidienne (en famille, à l’école, avec leurs amis), mais s’attache aussi à comprendre leur perception de la société dans laquelle ils vivent.

98% des enfants de 7 à 11 ans se déclarent résolument heureux, dont 37% très heureux !

Lorsqu’on demande aux enfants les 3 choses les plus importantes pour qu’ils se sentent heureux ; les parents, les amis et le jeu arrivent dans le peloton de tête. Pour se sentir heureux, plus d’un enfant sur deux (57%) déclare avant tout avoir besoin de parents qui l’aiment, 42% avoir besoin d’amis et 33 % avoir besoin de temps pour jouer.

Lorsqu’on demande aux enfants de citer les choses qui les ont rendus heureux : ‘ les parents’, ‘maman’, ‘papa’ et ‘la famille’ font partie des mots les plus cités spontanément. ‘Le temps des vacances’, passées le plus souvent avec les parents, arrive d’ailleurs lui aussi dans le peloton de tête. Dans le même sens, lorsqu’ils sont en famille, passer du temps avec leurs parents est la première source de bonheur des enfants. Plus de deux tiers des enfants (68%) se disent ainsi TRES heureux de ces temps si précieux, bien plus que d’avoir des invités à la maison (47%), de lire des histoires (42%) ou encore de jouer avec les frères et sœurs (41%). Ces moments en famille sont encore plus importants pour les plus petits (7-9 ans) puisqu’ils sont 73% à aimer passer du temps avec leurs parents.

Les Amis

Si la famille apporte une sécurité affective et un bonheur indéniable, le cercle amical et les jeux qui en découlent sont eux aussi très importants. 42% des enfants déclarent avoir besoin d’amis pour être heureux. Ces instants de vie partagés avec les copains surpassent largement toutes les envies et besoins matériels. Seuls 24% des enfants répondent avoir besoin de cadeaux pour être heureux et ils ne sont que 10% et 5% à citer « de l’argent pour acheter tout ce qu’ils veulent » ou encore « une belle maison ou un bel appartement ». Dans le même sens, à l’école, le fait d’avoir des amis contribue très largement à s’y sentir heureux, puisqu’ils citent spontanément les copains lorsqu’on les interroge sur leurs meilleurs souvenirs à l’école.

Le Jeu

Pour être heureux, 33% des enfants déclarent avoir besoin de temps pour jouer. Que ce soit à la maison, avec les copains ou encore à l’école, le jeu est au cœur des aspirations enfantines. Faire des choses ensemble, s’amuser, partager des bons moments restent en 2018 des moteurs fondamentaux, et ce quelles que soient les catégories socio-professionnelles. C’est bien le jeu que l’on retrouve aussi au centre du cercle familial. Lorsqu’on demande aux enfants de citer ce qu’ils aiment faire avec leurs parents, le jeu, quel qu’il soit (de société, de plein air…) arrive en tête (cité par 71% des enfants), devançant largement le fait de regarder la télévision avec leurs parents (53%), de discuter (44%), voire de faire la cuisine (34% – mais 46 % pour les filles) ou encore de jouer aux jeux vidéo (34% – mais 46% pour les garçons). A l’identique, les activités extra-scolaires : c’est fait pour s’amuser ! S’ils sont 64% à estimer qu’ils font suffisamment d’activités de loisirs (contre 31% pas assez), Les attentes de tous les enfants se rejoignent toutes : ils veulent avant tout s’amuser ! Ils sont 57% à considérer que s’amuser est l’aspect le plus important dans une activité, bien plus que se détendre (14%), apprendre des choses (13%), progresser (12%) ou encore gagner des compétitions (4%).

L’Ecole

Bonne nouvelle ! Près de 9 enfants sur 10 (87%) se déclarent heureux ou très heureux d’aller à l’école tous les matins ! Ce qu’ils aiment y faire ? Principalement jouer et voir leurs copains ! ‘Retrouver leurs amis’, ‘jouer’, ‘faire des sorties’ et ‘préparer des spectacles’ arrivent en tête des meilleurs souvenirs d’école. La récré (97% des enfants se disent heureux), les sorties (96%) rendent particulièrement heureux les enfants à l’école, mais ils expriment aussi du bonheur à avoir un maître ou une maîtresse gentils (97%), à avoir des bonnes notes (97%) ou encore apprendre des choses nouvelles (94%).

Le Conflit

Que ce soit à la maison ou à l’extérieur, le conflit est une vraie source de fragilité pour l’enfant. Ainsi lorsqu’on demande aux enfants ce qui les rend le plus malheureux, le fait d’être grondés par leurs parents (45% pour les enfants et 52% pour les garçons), qu’on les embête à l’école ou ailleurs (36%) ou encore que leurs parents se disputent entre eux (31%) sont les trois situations les plus citées. A l’école le constat est quasiment identique. Parmi les situations qui rendent les enfants particulièrement malheureux à l’école, les moqueries arrivent en tête (51%). Viennent ensuite les disputes avec leurs amis (45% – et même 51% pour les filles), ainsi que les mauvaises notes (38%) et le manque d’amis (29% – mais 35% pour les filles). A noter, le fameux passage au tableau est toujours un moment de panique pour certains, puisqu’ils sont encore 1 enfant sur 10 à le redouter !

La Conscience

Lorsqu’on interroge les enfants sur la perception de la place qu’ils occupent dans la société, 1 enfant sur 3 estime être plus heureux que les autres enfants en France et deux tiers plus heureux que les autres enfants dans le monde. S’ils ont à 65% le sentiment que les gens sont particulièrement heureux en France (mais seulement 5% très heureux), ce sentiment est particulièrement marqué chez les plus jeunes (69%) et chez les enfants issus des catégories supérieures (72%). Ce qui rend malheureux les enfants ? Les actes terroristes arrivent en tête des situations les plus citées (49% – et 54 % sur les seuls 10-11ans), devançant le harcèlement scolaire (35%), le fait que certaines personnes soient malades ou handicapées (33%) ou encore que certains soient sans-abris (25%).

enfants malheureux
Qu’est-ce qui rend les enfants malheureux ?

Enquête réalisée en ligne par l’institut Harris Interactive, du 24 mai au 4 juin auprès de 500 répondants représentatifs des enfants âgés de 7 à 11 ans et résidant en France métropolitaine. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables de sexe, âge, catégories socio-professionnelle des parents et région. Les parents après avoir répondu à quelques questions ont été invités à laisser leur enfant répondre à l’enquête, de manière autonome lorsque cela était possible.

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité