• Soutenir artsixMic
  • Communiquez avec artsixMic !
    Communivation

La popularité d’Emmanuel Macron est au plus bas depuis son élection

Emmanuel Macron : Baromètre de confiance politique -août 2018

Les Gaulois réfractaires au changement pointent Emmanuel Macron et Edouard Philippe au plus bas dans les sondages ! 

Emmanuel Macron, fragilisé début juillet par l’affaire Benalla, espérait profiter d’un voyage au Danemark et en Finlande sans soucis. Mais la démission inattendue de Nicolas Hulot, mardi, dont le chef de l’État n’avait pas été prévenu, puis les cafouillages et polémiques sur le prélèvement de l’impôt à la source, les “Gaulois réfractaires au changement” ou encore la nomination de Philippe Besson au consulat général de Los Angeles. Une avalanche de difficultés s’est abattue sur le président en moins d’une semaine.

De plus, les résultats économiques ne sont pas au rendez-vous. Mercredi, l’Insee a révélé une croissance de seulement 0,2% au deuxième trimestre, confirmant que l’objectif de +2% sur l’année 2018 était inatteignable. Les enquêtes d’opinion viennent, elles, enfoncer le clou : la rentrée d’Emmanuel Macron sera difficile. Selon une étude BVA pour Orange, RTL et La Tribune, Emmanuel Macron et Edouard Philippe chutent de 5 points, recueillant respectivement 34 et 38% d’opinions positives. Et selon le Baromètre de confiance politique Harris Interactive / Délits d’Opinion le Prédent est à 36% de confiance, un record d’impopularité pour le Président de la république.Les Français qui disent avoir une “très” mauvaise opinion du président “ont progressé de 10 points en un mois”. Emmanuel Macron cède du terrain auprès de toutes les tranches d’âge, mais surtout chez les Français de 50 à 64 ans, qui ne sont plus que 29 % à lui faire confiance (-8), et les plus de 65 ans (33 %, -5). La baisse est aussi importante chez les moins de 35 ans (-9), qui lui font encore confiance à 46 %, selon cette enquête pour le site Délits d’Opinion.

Édouard Philippe chute pour sa part auprès de toutes les tranches d’âge et catégories sociales, et notamment auprès des 50-64 ans (29 %, -12). Nicolas Hulot par contre devient lui la personnalité politique en qui les Français ont le plus confiance avec 47 % d’opinion favorable (+5). La popularité de La République en marche est par ailleurs aussi à la baisse(34 %, – 4).

La démission de Nicolas Hulot est lourde de conséquence pour le gouvernement, tout en posant des questions qui font mal.  “Je ne veux plus me mentir, je ne veux pas donner l’illusion que ma présence au gouvernement signifie qu’on est à la hauteur sur ces enjeux-là.” Il a également parlé de l’influence des lobbies dans les cercles du pouvoir, c’est un problème de démocratie.

Aujourd’hui, seuls 28% des Français considèrent que la politique menée par Emmanuel Macron et le gouvernement est juste et 27% qu’elle est efficace.

Le prélèvement de l’impôt à la source

Emmanuel Macron qui a laissé entendre qu’un report de la réforme du prélèvement de l’impôt à la source était possible. “J’ai besoin d’une série de réponses très précises“, a déclaré le chef de l’État. “J’ai demandé aux ministres compétents de répondre à toutes les questions qui se posent encore, avant de donner une directive finale.” Tandis que , François Hollande en visite à à Cherbourg et devant les militants socialistes, évoquait les couacs autour du prélèvement à la source. “Cette réforme, elle était prête, elle a été déjà différée, elle peut être annulée. Chacun a le droit de prendre la décision, développe l’ancien Président, après c’est un problème de choix politique“. Que Gérald Darmanin, lui de son côté avait confirmé quelques heures plus tôt sur Europe 1 que la réforme se ferait bien. Benjamin Griveaux, porte-parole, vendredi, dénoncer “l’impréparation” de la réforme décidée sous le précédent quinquennat de François Hollande et qui a certifié que le gouvernement serait de nouveau “au complet” mardi, pour un conseil des ministres mercredi. Le prélèvement à la source sera t-il vraiment être mis en oeuvre au 1er janvier 2019 ?

Sondage BVA-La Tribune-Orange-RTL. Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français recrutés par téléphone puis interrogés par Internet du 29 au 30 août 2018. Echantillon de 1.040 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, profession de la personne de référence du ménage et de la personne interrogée, région et catégorie d’agglomération.

Baromètre Harris Interactive / Délits d’OpinionEnquête réalisée en ligne du 28 au 30 août 2018. Échantillon de 977 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivants : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région d’habitation de l’interviewé(e).

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?