• Soutenir artsixMic
  • Communiquez avec artsixMic !
    Communivation

Nicolas Hulot : 84% des Français approuvent sa décision

Nicolas Hulot : 84% des Français approuvent sa décision

L’annonce faite par Nicolas Hulot de son départ du gouvernement n’apparaît pas comme un bouleversement aux yeux des Français, une majorité d’entres eux approuvent cette séparation.

Hier Emmanuel Macron en déplacement au au Danemark, a déclaré respecter la « liberté » de Nicolas Hulot, démissionnaire de son gouvernement. « C’est une décision personnelle qu’il a prise », a réagi le chef de l’Etat français lors d’une conférence de presse à Copenhague. « Si j’ai choisi Nicolas Hulot il y a quinze mois, c’est parce qu’il est entre autres un homme libre et donc je respecte sa liberté. Je souhaite qu’elle n’enlève rien à son engagement et je souhaite pouvoir toujours compter sur celui-ci sous une autre forme et là où il sera », a-t-il ajouté. En quinze mois, « ce gouvernement a fait plus qu’aucun autre dans la même période sur ce sujet », a ajouté Emmanuel Macron.

Quelques heures après l’annonce de Nicolas Hulot, 84% des Français approuvent sa décision, quand seulement 16% la désapprouvent. L’approbation est particulièrement marquée parmi les Français se déclarant proches des formations politiques d’opposition (92% à la France Insoumise, 94% au Rassemblement National). Même au sein des sympathisants de La République En Marche, plus de 6 personnes sur 10 approuvent cette décision de l’ex-Ministre de la Transition écologique et solidaire. Le choix de Nicolas Hulot est donc perçu comme la conséquence logique de ses divergences avec l’exécutif. Un bilan mitigé : 45% tirent un bilan positif de ces 15 mois écoulés, quand 55% portent un regard plutôt négatif. À l’exception des sympathisants de La République En Marche : ceux-ci sont 63% à identifier une action positive de Nicolas Hulot au Ministère.77% des Français s’attendent à ce que les enjeux écologiques et environnementaux soient mal pris en compte dans la politique menée par le gouvernement. Seulement 23% des personnes interrogées s’attendent à une bonne prise en compte de cette dimension à l’avenir, même si les sympathisants LREM se montrent une nouvelle fois plus optimistes à 54%. 30% souhaiteraient qu’il occupe un rôle plus important qu’aujourd’hui dans la vie politique française, quand 26% souhaiteraient au contraire le voir moins présent, 44% privilégiant une forme de continuité.

Si elle a surpris les observateurs et les responsables politiques, l’annonce faite par Nicolas Hulot de son départ du gouvernement n’apparaît donc pas comme un bouleversement aux yeux des Français, une majorité d’entres eux approuvent cette séparation.

Quoi qu’il en soit la perte politique sera difficile à compenser pour le gouvernement, c’est une démission qui fait mal. Succéder à à Nicolas Hulot non plus ne sera pas simple. La démission surprise de ce dernier, en pleine rentrée politique, est un nouveau coup dur pour le gouvernement et Emmanuel Macron, au moment où sa popularité est au plus bas. Et la question qui se pose : Comment remplacer une personnalité aussi médiatique et engagée que pouvait l’être dorénavant, l’ancien ministre, sans donner l’impression que l’écologie passe au second plan ?

Enquête réalisée en ligne le 28 août 2018, après l’annonce par Nicolas Hulot de son départ du gouvernement. Échantillon de 1 028 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité