Les femmes devraient arrêter de travailler aujourd’hui 6 novembre 2018 à 15h35

femmes : calculer leur manque à gagner

Les Glorieuses, l’agence de publicité Mad&Women et l’ONG Le Mouvement, appelle les femmes à dénoncer les inégalités salariales par le biais du hashtag #6novembre15h35.

En 2018, en France, du 6 novembre au 31 décembre, les femmes travaillent donc pour rien !   Le 6 novembre 2018 à 15h35, les femmes devraient arrêter de travailler. Pour y voir plus clair, le site des « Glorieuses », en partenariat avec l’ONG Le Mouvement, met à disposition un outil virtuel qui vous permet d’évaluer les 23,7% de salaire en plus que vous pourriez gagner si vous étiez un homme.  Associées à Mad&Women ils ont diffusé un sondage réalisé par l’IFOP qui révèle que 94% des personnes interrogées pensent que « les inégalités salariales sont une réalité ». Parmi elles, un(e) Français(e)s sur quatre pensent que ces écarts salariaux « n’ont jamais été aussi répandus qu’aujourd’hui ». L’étude met aussi en évidence que 73% des sondés, dont 82% de femmes et 63% d’hommes, pensent que le gouvernement ne fait pas assez en matière d’égalité salariale. En 2017, c’était le 3 novembre à 11h44 que les femmes n’étaient plus payées à cause des écarts de salaires. Trois jours de gagné ? « Nous sommes en 2018 et pourtant nous devons toujours nous battre pour que nos droits économiques soient respectés. En un an, nous avons gagné trois jours mais à ce rythme-là, nous devons attendre 150 ans pour arriver à une égalité soit en 2168 » indique le communiqué des « Glorieuses ».

Une tribune intitulée « Pour l’égalité salariale ! », rédigée et cosignée par 28 entrepreneures, demande que soit rendue publique la liste des entreprises qui ne respectent pas l’égalité salariale femmes-hommes. Les entrepreneures appellent aussi à signer la pétition de l’association féministe « Les effronté-es » qui milite pour le « name and shame » une pratique visant à publier le nom des organisations qui ne respectent pas la loi imposant l’égalité salariale.

#6Novembre15h35

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Jacques Toubon

Les comptes et les décomptes de Jacques Toubon

D'après le décompte du Canard Enchainé, Jacques Toubon, percevrait près de 30 000 euros par ...

entreprendre en France

Où entreprendre en France en 2016 ?

« Où entreprendre en France en 2016 ? » les résultats du sondage pour ...