Composition du nouveau gouvernement : Franck Riester est nommé ministre de la Culture

Franck Riester : Ministre de la Culture

Franck Riester est nommé ministre de la Culture à la place de Françoise Nyssen qui était sur la sellette depuis plusieurs semaines.

L’Elysée a annoncé, mardi 16 octobre, la composition du nouveau gouvernement. Le délégué général de La République en marche Christophe Castaner remplace Gérard Collomb au ministère de l’Intérieur, il sera secondé par Laurent Nuñez, actuel patron de la DGSI. Didier Guillaume est nommé au ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation. L’ancien patron des sénateurs socialistes va succéder à Stéphane Travert, qui quitte le gouvernement. Le centriste Marc Fesneau (MoDem) remplace Christophe Castaner aux Relations avec le Parlement. Jacqueline Gourault est nommée à la tête d’un grand ministère des Territoires. Elle est secondée par Sébastien Lecornu, qui est nommé ministre chargé des collectivités territoriales. Julien Denormandie est lui ministre en charge de la ville et du logement. Nouvelle venue dans le gouvernement, Emmanuelle Wargon est nommée secrétaire d’Etat auprès de François de Rugy à l’Ecologie. Mounir Mahjoubi change de portefeuille : il est nommé secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances et du ministre de l’Action et des Comptes publics. Gabriel Attal obtient le poste de secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Education Nationale et de la Jeunesse.

Franck Riester est nommé ministre de la Culture à la place de Françoise Nyssen. L’ex-maire de Coulommiers, âgé de 44 ans, est un spécialiste de l’audiovisuel, ancien membre de la commission des affaires culturelles, M. Riester a été le rapporteur des projets de loi Hadopi 1 et 2 sur la propriété intellectuelle durant le mandat de Nicolas Sarkozy. Il a par ailleurs occupé le poste de secrétaire national à la communication au sein de son ancien parti, Les Républicains (LR). Parmi les gros dossiers du nouveau ministre, la conduite du projet de la réforme de l’audiovisuel public. Il plaide depuis longtemps pour un rapprochement de Radio France et de France Télévisions, pour en faire une BBC à la française. Nous espérons toutefois que le mot culture, rue de Valois, se soit pas remplacé par le mot communication.

Le président de la République a remanié le gouvernement pour constituer “une équipe renouvelée, dotée d’un second souffle, mais dont le mandat politique reste le même“, a commenté l’Elysée, après l’annonce du remaniement ministériel. “Cette équipe gouvernementale va inscrire son action dans la continuité de la politique menée par le gouvernement et du calendrier des réformes pour les mois à venir“, ajoute la présidence.

Photo : Franck Riester

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Emmanuel Macron

Emmanuel Macron en marche pour la Présidence de la République

La candidature déclarée à la présidence de la République, aujourd'hui par Emmanuel Macron, avait ...

confiance des français dans les médias

La confiance des français dans les médias ?

Des médias qui suscitent de plus en plus de défiance : c'est le principal ...

la pollution et la fiscalité écologique

La pollution ça pue, mais sa rapporte !

Mais combien rapporte et a rapporté la pollution à ceux qui la font, ou ...