Le Centre d’art Le LAIT présente Trois chambres d’Oriol Vilanova

0
142
Oriol Vilanova : Anything, everything, 2016. Exhibition view M-Museum Leuven. Photo Dirk Pauwels
Oriol Vilanova : Anything, everything, 2016. Exhibition view M-Museum Leuven. Photo Dirk Pauwels

Oriol Vilanova s’interroge sur la manière dont notre point de vue peut être orienté, dont certaines images ou œuvres parviennent à nous interpeller.

Diplômé en architecture et en philosophie de l’Université de Barcelone, Oriol Vilanova a participé à de nombreuses expositions en Espagne et dans le monde depuis 2006. Il a présenté son travail notamment à Madrid et Barcelone, à Paris, à Milan et à Londres. De ce jeune artiste catalan, on connaît principalement l’incroyable collection de cartes postales, constituée ces quinze dernières années et riche de milliers de spécimens d’origines et d’époques très disparates. Cette collection constitue le socle de sa pratique artistique qui explore, entre autres, les ressorts et les paradoxes de la culture de masse, et interroge le « devenir monument » de certains personnages, icônes et idées. Ainsi, Oriol Vilanova s’interroge sur la manière dont notre point de vue peut être orienté, dont certaines images ou œuvres parviennent à nous interpeller, et se révèle également particulièrement attentif au processus d’élaboration d’un cadre narratif, d’une mise en scène.

La pratique d’Oriol Vilanova prend diverses formes, à la croisée de la performance, de la documentation et de la publication, mais revêt toujours une dimension littéraire et romanesque, s’emparant de thèmes tels que l’immortalité, les relations entre temps, la mémoire, l’histoire ou héroïsme. Pour son exposition au Centre d’art Le Lait, intitulée « Trois Chambres », Oriol Vilanova présentera une partie de sa collection dans les espaces de l’Hôtel Rochegude. Trois structures seront ainsi construites, inspirées des dioramas, ces grandes peintures soumises à des jeux d’éclairage. Chacun des environnements réunira un millier de cartes et fonctionnera comme une scène de théâtre, proposant une sorte de réminiscence de cette attraction populaire du 19e siècle. Cette exposition spécialement pensée pour Albi met l’accent sur un savoir faire et une expertise locale puisqu’Albi est une ville très connue dans le petit monde des collectionneurs de cartes postales, du fait de la présence de la saga familiale Apa Poux, qui travaille dans l’édition et la distribution de ces cartes depuis plus d’un siècle.

En amont de l’exposition, une rencontre avec l’artiste est programmée le mardi 22 janvier à 18h30 à la Médiathèque Pierre Amalric.

Commissariat de l’exposition : Antoine Marchand

Photo : Oriol Vilanova : Anything, everything, 2016. Exhibition view M-Museum Leuven. Photo Dirk Pauwels

Trois chambres d’Oriol Vilanova
Exposition du 26 janvier au 31 mars 2019

Le Lait centre d’art contemporain
28 rue Rochegude
81000 Albi

http://www.centredartlelait.com/