fbpx
Accueil A la Une Le 29 mars est la Journée internationale des nuages !

Le 29 mars est la Journée internationale des nuages !

0
161
La Journée internationale des nuages
La Journée internationale des nuages - Photo : DR

La Journée internationale des nuages : Les générations futures iront à la rencontre des députés le 27 mars, pour enclencher une réflexion sur la protection juridique des nuages !

Depuis les années 1940, des expérimentations sont menées dans une cinquantaine de pays pour procéder à leur « ensemencement » afin de provoquer, retarder ou influer l’ampleur des intempéries. L’impact de ces manipulations sur le climat, l’environnement et la santé est encore peu documenté mais elles font craindre une exacerbation des conflits entre Etats. En 2018, un général iranien a accusé Israël de voler des nuages.

Aujourd’hui, l’ensemencement des nuages n’est pas réglementé. Une convention de l’ONU de 1976, signée par la plupart des grandes puissances à l’exception notamment de la France, interdit d’utiliser les nuages comme armes de guerre. En revanche, chaque pays peut faire ce qu’il souhaite sur les nuages qui survolent son territoire dans un contexte pacifique. De plus en plus de personnes (scientifiques, juristes, chercheurs, artistes, citoyens, etc.) s’inquiètent de cette situation et préconisent la création d’un « droit des nuages ».

Le mercredi 27 mars prochain, à l’approche de la journée internationale des nuages (29 mars), Mathieu Simonet planifie une action poético-politique à proximité de l’Assemblée nationale : des collégiens et lycéens de plusieurs établissements franciliens déambuleront autour du Palais Bourbon pour observer le ciel, et décrire ce qu’ils perçoivent sur un carton bristol. Puis ils adresseront ces petits cartons à la présidente de l’Assemblée nationale, en guise de pétition, et échangeront avec une délégation de députés sur les trois revendications suivantes :

1. obtenir que la France enclenche le processus pour ratifier la convention de l’ONU « ENMOD » de 1976, qui interdit notamment d’utiliser les nuages comme armes de guerre ;

2. obtenir l’inscription des nuages dans le patrimoine mondial de l’UNESCO ;

3. obtenir une réglementation sur l’ensemencement des nuages.

Les jeunes proposeront aux députés de lancer une mission d’information, afin de prolonger les échanges dans le cadre d’auditions plus formelles, mobilisant l’ensemble des parties prenantes et des ministères concernés : Défense, Affaires étrangères, Ecologie, Santé.

« A travers un sujet qui touche chacun de nous, dans un lien émotionnel et esthétique ancré depuis notre enfance, nous souhaitons contribuer à éveiller les consciences sur la question écologique et penser la politique autrement, en menant l’accent sur la pluridisciplinarité, le rapport intergénérationnel et l’alliance entre la poésie et le juridique » souligne l’écrivain Mathieu Simonet.

Un objectif partagé par Gaëtan de Royer, président de Koz et partenaire de l’initiative : « la symbolique des nuages nous permet d’aborder le bien commun et la nécessité d’un débat public empreint d’une plus grande douceur, se donnant davantage de temps, plus attentif et collaboratif ».

L’occasion, derrière les enjeux écologiques et géopolitiques de la manipulation des nuages, de requestionner le débat public et de réinventer notre manière de faire de la politique.

Mathieu Simonet est écrivain. Il a été avocat pendant plus de 20 ans. Il crée et anime des ateliers d’écriture pour inciter le maximum de personnes à se sentir légitimes à écrire (dans des musées, en prison, à l’hôpital, à l’école, en entreprise, dans l’espace public, etc). Il intervient notamment à l’ENS, Sciences-Po et Telecom Paris. Il est par ailleurs co-fondateur de l’agence Gibraltar. Ancien artiste-chercheur associé aux Ateliers Médicis à Clichy-sous-Bois / Montfermeil, il prépare une thèse en création littéraire à CY Cergy Paris Université sur « les expériences littéraires collectives ». Son dernier roman, « La Fin des nuages », a été publié chez Julliard en septembre 2023.

https://www.mathieusimonet.com/

Koz est un cabinet de conseil en affaires publiques, proposant une nouvelle approche du métier. Dans le cadre de ses activités, Koz défend l’innovation politique et le droit fondamental à être défendu dans le débat public (animateur de The Good Lobby France). C’est dans ce cadre que le cabinet soutient l’initiative de Mathieu Simonet.

https://www.koz-conseil.com/

AUCUN COMMENTAIRE