fbpx
Accueil Arts Plastiques Zhang Mengjiao, alias Jasmine : LE SAKE OF…L’ARTIFICE

Zhang Mengjiao, alias Jasmine : LE SAKE OF…L’ARTIFICE

0
937
Zhang Mengjiao, alias Jasmine
Zhang Mengjiao, alias Jasmine

Zhang Mengjiao, alias Jasmine : LE SAKE OF…L’ARTIFICE explore les problèmes de “l’immigration” et les questions qui se posent sur le fait d’être une femme de couleur en Amérique.

Artiste interdisciplinaire et d’origine chinoise Zhang Mengjiao, alias Jasmine, explore les problèmes sociaux de «l’immigration» , mais aussi les questions qui se font sur l’autonomie du  fait d’être une femme de couleur, d’être chinoise, artiste mais aussi, un être humain.

Socialement engagée, sa création s’articule au travers de la photographies, de textes, de peintures, de performances vidéo et d’installations sculpturales. Sa première exposition personnelle se déroule  actuellement Los Angeles à la Kylin Gallery, jusqu’au 3 juillet 2021.

Son nom officiel sur son passeport est Zhang Mengjiao, mais elle a choisi « Jasmine » en adaptation au monde occidental.

I Married to Your Whole Country Babe!

Elle a fréquenté le San Francisco Art Institute, où elle a obtenu un diplôme de maîtrise en beaux-arts, et où son travail de performance intitulée “I Married to Your Whole Country Babe!“, qui fait référence à la façon dont les femmes asiatiques sont vues comme des prostituées ou comme des épouses VISA pour les obtentions de visas, a été particulièrement remarqué.

De fait, elle fait toujours en sorte que ses propositions artistiques soient une réponse à tout ce qui se qui l’entoure, et que son travail soit une totale collaboration entre elle-même et la société.

 Jasmine
Jasmine

 

Se rendre toujours plus libre et gagner en autonomie en tant que femme de couleur, en tant que Chinoise, Jasmine veut aussi se mettre en opposition, à la rhétorique du gouvernement actuel de la République populaire de Chine.

Elle désire aussi dénoncer les agressions qu’elle subit constamment en qu’asiatique, en tant qu’individu dont la vie privée à l’ère numérique, est en permanence dévoilée, en tant qu’étrangère qui vit avec un visa toujours provisoire, mais aussi et simplement en tant que femme.

Aujourd’hui, Jasmine manifeste véritablement son intransigeance sur tous ces sujets qui lui tiennent à coeur,  comme  dans « Oh Shit ! » ! Cette création  est un bulletin de vote sérigraphié sur un rouleau de papier toilette, qui est une satire de la démocratie, mais qui défend aussi la voix opprimée des immigrés de façon sarcastique, mais avec beaucoup d’humour.

Élevée et éduquée par les systèmes de valeurs traditionnels chinois où chaque individu est responsable de la prospérité et de l’adversité du monde, elle se sent obligée aujourd’hui de s’y soustraire totalement. 

Quel rôle une communauté doit-elle assumer et quel type de système d’échange réciproque doit-elle mettre en place entre elle et cette communauté, telle est aujourd’hui et en principale la question que Jasmine se pose.

Déterminée à défier la suprématie blanche et le regard d’une partie de la population américaine qui l’opprime elle, en tant que femme de couleur, non-citoyenne, mais toujours et quoi qu’il soit un être humain.

Oh Shit !
Oh Shit ! by Jasmine

AUCUN COMMENTAIRE

X
X