Zloty - Photo by Jean Marc Lebeaupin

Initiateur de l’art urbain avec Daniel Buren et Ernest Pignon-Ernest, Gérard Zlotykamien, alias Zloty est un artiste de l’éphémère, et seul l’art sauvage l’intéresse.

Discret et humaniste, mais toujours partant pour de nouvelles aventures, Zloty s’est lancé un nouveau défi en attaquant la façade d’un immeuble du 13ème arrondissement, et où il a réalisé sa première fresque monumentale et pérenne de Paris. Il a dédié celle-ci aux enfants, mais bien aussi sûr aux habitants. C’est sur ce mur de plus de 20 mètres de haut surplombant le jardin Berthe Morisot que ce nouvel Éphémère préalablement choisi
par les habitants du quartier a été conçu. En effet, Gérard Zlotykamien a voulu que la population soit associée au projet en les invitant à choisir entre 3 différentes esquisses. qui déclare que “Quand la peinture sera achevée, ce sont ces personnes qui vivront quotidiennement avec elle. Il est donc normal qu’elles la choisissent.

Le 44 rue du Dessous-des-Berges par Zloty

 

Avant tout peintre des rues, il est aussi l’un des pionniers de l’art urbain, et seul l’art sauvage l’intéresse. C’est notamment avec ses « éphémères », de fugaces silhouettes , presque fantomatiques, qu’il va passé  une bonne partie de sa vie. “La création, c’est une maladie, une anomalie dont je n’ai pas l’intention de guérir !” dit-il. L’art pour l’art, son travail est fondé sur le devoir de mémoire vis à vis des individus disparus par la violence et la bêtise des hommes. Les Éphémères témoignent des tragédies de la seconde guerre mondiale, notamment ceux des camps de la mort, et ceux d’Hiroshima, du terrorisme, des catastrophes climatiques, etc. Il nous rappelle l’existence interrompue de peuples innocents. Zloty n’a jamais cessé de faire évoluer ses Éphémères, la plupart du temps dans des lieux en rénovation ou des friches destinées à être rasées.

Les éphémères – Zloty

 

L’exposition « Éphémères » jusqu’au 9 novembre, à la galerie Mathgoth dévoile les dernières créations de l’artiste. Elle permet aussi de découvrir des oeuvres anciennes permettant d’explorer son travail de ces 55 années de création artistique. Au total, une trentaine d’oeuvres composent cette nouvelle exposition à la fois rétrospective et créations récentes.

artsixMic est bien sûr allé à la rencontre de cet homme,  créateur de cet art intemporel qui quoi qu’il en soit laissera tout de même une trace de son passage sur terre.

Zloty peintre de l'éphémère et de l'art sauvage - Interview

Zloty : Exposition rétrospective
Exposition jusqu’au 9 novembre 2019

Galerie Mathgoth
34, rue Hélène Brion
75013 PARIS

https://www.mathgoth.com/