• artsixMic est sur Tipeee !
  • Communiquez avec artsixMic !
    Communication

Julien Sunyé : Black Holes, un voyage photographique

Julien Sunyé : Black Holes

Julien SunyéLes attentats du 13 novembre comme les commémorations des guerres nous le rappellent : même si la guerre est passée, ses stigmates intérieurs et extérieurs persistent.

« Black Holes » est une métaphore de l’humanité. Face à la lumière, les corps mis à nus rappellent la fragilité de la nature humaine. Les modèles photographiés sont en survie, ils cherchent à continuer à vivre en paix malgré la vie en danger. Depuis toujours, l’espèce humaine lutte pour apaiser ce qui l’a mise à mal, ces blessures que l’on ne peut jamais tout à fait effacer ni réparer. Julien Sunyé évoque par son travail la recherche de la paix : « Les émotions qui nous traversent trouvent souvent leurs origines dans l’enfance. Il faut du temps, de l’attention et un vrai travail sur soi pour les comprendre et les analyser. Mais la vie moderne laisse hélas peu de place à cette quête intérieure. Finalement, montrer ses douleurs, c’est apprendre à les surmonter, à faire la paix avec ce que l’on a vécu et créer un futur harmonieux pour soi-même et les autres”.

Cette série rend hommage aux victimes tombées sous la violence collective ainsi qu’à ceux qui sont toujours pris au piège et se battent contre leur propre passé.

La question est : comment peut-on survivre à cette violence et à quel prix? Et que signifient la paix et la liberté quand on est toujours pris au piège d’une violence passée ? “Les guerres commémorées, trompent : la violence n’a pas totalement pris fin. Même si la nature et le temps ont réparé les blessures jusqu’à les rendre invisibles, elles persistent sous une autre forme.”

Chaque année, nous célébrons la paix, mais en réalité nous sommes toujours en guerre”. A travers 24 destinations européennes, 54 prises de vues, 26 000 kilomètres, le photographe Julien Sunyé évoque les traumatismes des conflits traversés, ceux que l’on pense avoir oubliés ou ceux que l’on ignore par déni. Ici, la photographie révèle comme un cri “l’être vulnérable en quête de paix”.

Découvrir les photographies de Julien Sunyé – Black Holes :
http://www.juliensunye.com/black-holes/

  • Touche-à-Tout, depuis la photographie, l'écriture, la mise en page et les reportages vidéos

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Laure Prouvost

Laure Prouvost : You Are My Petrol, My Drive, My Dream, My Exhaust

Mêlant représentation du désir, onirisme et description fantasmée de la nature, les films immersifs, ...

Niek van de Steeg

Yellow Cake et Black Coffee, une monographie de Niek van de Steeg au Centre d’art Le LAIT

Depuis une vingtaine d’années, Niek van de Steeg s’intéresse à l’architecture, l’économie, l’environnement, les ...

@Jimmy-Nelson-Kazakh,-Altantsogts,-Bayan-Olgii,-Mongolia,-2011

Jimmy Nelson « Before they pass away »

« Before they pass away », la nouvelle exposition du photo-journaliste de Jimmy Nelson, du 8 ...