• Soutenir artsixMic
  • Communiquez avec artsixMic !
    Communivation

Le Mexique se prépare pour l’une des célébrations les plus importantes au monde : la Fête des Morts

Le Mexique se prépare pour la Fête des Morts

Des célébrations telles que la Fête des Morts ont fait du Mexique l’une des destinations préférées du tourisme international. Le pays a enregistré 39,3 millions de visiteurs internationaux en 2017, ce qui en fait le sixième pays le plus visité au monde selon l’Organisation Mondiale du Tourisme des Nations Unies (OMT). La Fête des morts au Mexique est l’une des célébrations les plus importantes au monde. Elle attire chaque année plus de 7,5 millions de visiteurs du monde entier qui souhaitent faire l’expérience de ces traditions culturelles et gastronomiques. L’ensemble des rites et des traditions mises en valeurs dans le pays pendant cette fête, tant dans les villes que dans les villages, sont principalement localisés dans les États de Aguascalientes, Guanajuato, Michoacán, Oaxaca, Puebla, San Luis Potosi et de Mexico.

De plus d’un kilomètre de long et avec les États d’Aguascalientes, Oaxaca, Michoacán et San Luis Potosi comme invités exceptionnels, le traditionnel défilé de la Fête des Morts se tiendra à Mexico pour la troisième fois le samedi 27 octobre. Des crânes, des chars et des catrinas plus grands que nature, passeront par le Paseo de la Reforma, le monument de La Estela de Luz et par le Zocalo, qui deviendront le théâtre d’offrandes pour les défunts. Des concerts gratuits de rock, de jazz, de blues et de musique traditionnelle mexicaine clôtureront cette journée riche en couleurs et en saveurs.

L’année dernière, le défilé a attiré plus d’un million de visiteurs et plus de 1 500 bénévoles qui ont remplis la ville d’énergie et de joie. Ces nombreux volontaires venaient de différentes régions du Mexique et même d’ailleurs. Cette année, près de 2 000 organisateurs et bénévoles sont attendus.

Au Mexique, la mort fait partie du cycle de la vie et est célébrée depuis la période précolombienne. Par exemple, dans la mythologie aztèque le défunt a entrepris un long voyage avant d’atteindre Mictlán, la région des morts. Les divers éléments et rituels associés à la célébration font que la Fête des Morts ne ressemble à aucun autre jour férié au monde. Les familles créent des autels dans leurs maisons et offrent à l’âme de leurs proches leurs aliments et objets préférés ayant une valeur sentimentale. Parmi les objets typiques, citons la fleur de cempasuchil et le délicieux pan de Muertos. Les traditions varient à travers les régions, certaines sont propres aux États et aux villes du Mexique.

  • Année après année, Aguascalientes présente le festival de las Calaveras qui rend hommage à l’artiste José Guadalupe Posada, créateur du célèbre ​«Catrina», symbole des célébrations de la Fête des morts.
  • Guanajuato accueille la célèbre Parade Catrinas, qui a lieu le 1er novembre, dans laquelle les gens s’habillent comme les personnages à partir d’un thème qui change à chaque édition.
  • L’une des plus grandes fêtes à Veracruz est le festival Mictlán, qui accueille des spectacles musicaux et divers artistes.
  • À Oaxaca, les habitants construisent la Plaza de la Muerte, où les visiteurs peuvent se perdre parmi les produits artisanaux spécialement conçu pour l’occasion. Pour cela, des comparsas traditionnels (groupes de chanteurs) jouent de la musique pendant plus de 20 heures pour la célébration des «Muerteadas»
    ​ traditionnels.
  • À San Luis Potosí, le Xantolo est la fête la plus importante de la région. Le 1er novembre est dédié à une veillée de prière. Le 2 novembre, dans les communautés autochtones, il est de coutume d’apporter des offrandes aux panthéons et d’orner les tombes de fleurs pour les âmes qui, selon la croyance resteront sur la terre le mois entier.
  • L’île de Janitzio dans le Michoacan rend hommage aux ​«angelitos» – ceux qui sont décédés enfants – lors d’une procession nocturne le 1er novembre. Les canoës sont ornés de nombreuses bougies, accompagnés de plats délicieux et de musique pour accueillir ceux qui reviennent de la mort.
  • À Mexico, des millions de visiteurs se réunissent dans le panthéon San Andrés Mixquic pour accueillir les âmes des morts au coucher du soleil; et à Xochimilco, où la mise en scène de La Llorona attire année après année les habitants et les étrangers.

«C’est une tradition qui s’est mêlée à la culture populaire et est devenue une célébration qui appartient à tout le monde. Nulle part ailleurs, les visiteurs ne peuvent vivre une fête aussi colorée, magique et surréaliste», déclare Hector Flores Santana, directeur général de Mexico Tourism Board (MTB).​ «Notre diversité culturelle est l’une des raisons pour lesquelles le Mexique est devenu le 6ème pays le plus visité au monde. Cette célébration rend hommage au passé et à nos ancêtres et constitue une invitation pour visiter et comprendre pourquoi le Mexique est un monde à part.»

Pour plus d’informations sur la Fête des Morts, rendez-vous sur https://www.visitmexico.com/day-of-the-dead.

Photo : @heresjohnny.photo

la Fête des Morts 2017

  • Touche-à-Tout, depuis la photographie, l'écriture, la mise en page et les reportages vidéos

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité