• Soutenez artsixMic
  • Communiquez avec artsixMic !
    Communivation

Victoria Niki en marche pour la Moldavie : Back on track #2

Victoria Niki en marche pour la Moldavie

Victoria Niki  « Back on track » : Une performance sur près de 4000 km pour relier la France, son pays d’adoption, à la Moldavie, son pays d’origine. Marcher, résister, créer

Victoria Niki est une artiste qui marche pour apprendre, pour comprendre, pour découvrir ce qui fait une vie, pour se découvrir elle-même. L’idée de revenir à ses origines, de retourner vers le pays où elle a vu le jour est aussi ce qui la motive depuis plusieurs années, de prendre la route avec son sac à dos pour retrouver une partie de sa mémoire et de son identité. Son projet « Back on track » est, dit-elle, une sorte de performance élaborée sur près de 4000 km afin de relier la France, son pays d’adoption, à la Moldavie, son pays d’origine. La marche est surement ce qui se fait de plus beau sur notre planète. Prendre son temps, avoir le temps de regarder, de sentir et de ressentir chaque mètre, chaque kilomètre, se rapprocher d’un objectif lointain, presque virtuel, mais si important lorsque celui-ci prend forme, lorsque que ce dernier est atteint.

Mais la marche est aussi une quête, une enquête sur les paysages que l’on croise, sur les gens que l’on rencontre, sur les souvenirs, sur l’exil souvent subit. Victoria Niki voyage pour nourrir ses rêves et ses futures créations, son imaginaire et ce qui fait la vie d’un artiste. Elle enregistre des images et des sons qui la serviront à son retour pour mettre en création toutes ces richesses ainsi récupérées. Pour rejoindre la Moldavie elle se donne du temps. L’année dernière, elle a réalisé sa première étape en 52 jours et plus de 800 km d’Ax-les-Thermes à Montgenèvre. Cet été, elle se lance dans sa deuxième étape. Elle partira de son point d’arrêt de l’année dernière, Montgenèvre, et traversera le nord de l’Italie jusqu’à Udine. Rencontrée il y a quelques jours, artsixMic à décidé de la suivre et de l’accompagner dans ce beau périple. Artiste solaire et spectaculaire, Victoria Niki est une créatrice qui donne envie d’avoir envie, qui interpelle l’esprit et les esprits à la connaissance des choses, au monde de la création, qui fait que ce monde a encore quelques espoirs de vie.

« Quand j’ai quitté mon pays d’enfance, j’ai senti le besoin d’oublier mon passé, persuadée que c’était le seul chemin possible en vue de la construction d’une nouvelle vie sur un nouveau territoire. Cependant, oublier son passé c’est oublier ce qu’on est réellement, c’est se détacher d’une partie du « soi » et être incomplet. En écho à l’actualité, des migrants, mon propre passé resurgit en moi et c’est pour cette raison que je souhaite, par la marche, « revenir en arrière », sur le territoire de mon enfance, afin de renouer des liens avec mes racines enfouies. » Victoria Niki

Victoria Niki
Victoria Niki

Pour faire ce beau voyage, Victoria Niki a lancé une petite campagne de crowfunding (800€) et, à une dizaine de jours de son départ, il lui manque quelques euros pour l’aider a faciliter un temps soi peu ses moyens techniques. Voici le lien pour l’aider à réaliser cette deuxième partie du voyage.

Back on track #2

Le projet Back on track est performance qui consiste pour Victoria Niki à parcourir à pied 4000 km afin de relier la France, son pays d’adoption à la Moldavie, son pays d’origine. Son travail, inspiré par sa propre histoire, l’exil, s’articule autour d’un axe qui est celui du rôle des racines dans la construction de l’identité.

Durant le mois Juin 2018 vous pouvez cheminer jour après jour sur les traces de son aventure de l’année 2017 en allant sur son blog: Victoria Niki_BACK ON TRACK 2017

Soutenez le deuxième volet de ce projet ambitieux et faites partie de l’aventure !!! Marcher, résister, créer…

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Kelantan : splendeurs d’un sultanat

Kelantan, splendeurs d’un sultanat : L’art de vivre en Malaisie

L'exposition "Kelantan, splendeurs d’un sultanat" offre un panorama complet sur le savoir-faire ancestral et ...

Pierre Bonnard

Pierre Bonnard « Peindre l’Arcadie » au musée d’Orsay

Que ses sujets soient faits de personnages, de figures, de nus, de portraits, de ...