• Soutenez artsixMic
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Harcèlement sexuel : le fléau silencieux, un film d’Olivier Pighetti

harcèlement sexuel au travail

France 5 diffuse demain une soirée consacrée au harcèlement sexuel au travail autour du film de Olivier Pighetti « Harcèlement sexuel : le fléau silencieux« .

En France, une femme sur cinq est victime de harcèlement sexuel au travail selon une étude réalisée par l’Ifop en 2014. Un chiffre qui stagne depuis 25 ans, puisque 19% des femmes se déclaraient victimes de harcèlement en 1991. Pourtant, tout auteur d’harcèlement sexuel encourt jusqu’à 2 ans de prison et 30.000 euros d’amende, voir 45 000 euros en cas d’abus d’autorité.. Cette enquête de l’Ifop notait également que dans 4 cas sur 10, les harceleurs sont des collègues de même niveau hiérarchique tandis qu’une femme sur 6 affirme avoir déjà été victime de chantage sexuel pour une embauche ou une promotion.

France 5 présente demain mardi 3 janvier 2017 une soirée consacrée au harcèlement sexuel au travail, autour du film de Olivier Pighetti « Harcèlement sexuel : le fléau silencieux« . Il était aussi notamment l’invité ce matin de France Inter.

Les femmes harcelées sexuellement sur leur lieu de travail représentent 20 % de la population. Souvent passés sous silence, les traumatismes liés à ces agressions sont aussi violents que ceux d’un viol, selon les psychiatres. Terrifiées par leur ancien patron, Laury et Gwenaëlle ont dû déménager afin d’éviter de le croiser et sanglotent à chaque fois qu’elles s’imaginent passer devant les locaux de leur ancienne entreprise. Le jour de son procès, Cristina s’évanouit face à son ex-directeur. Quant à Catherine, elle a subi pendant 11 ans des attouchements et des humiliations par un ancien maire et ne peut plus remettre les pieds dans une mairie. Pendant un an et demi, le réalisateur a suivi le combat de ses quatre femmes pour que leur souffrance soit reconnue par la justice. Des procureurs qui rechignent à poursuivre les harceleurs, un chemin de croix judiciaire, entre audiences de conciliation, renvois à répétition et mise en doute de la parole des victimes… Il faut singulièrement s’armer de patience — et de courage — pour dénoncer un délit de harcèlement sexuel devant la justice française. D’autant que rien n’encourage les victimes à se saisir de leurs droits. Le site de l’émission : http://www.france5.fr/emissions/le-monde-en-face/diffusions/03-01-2017_534735

Une appli pour sur Stop HS : 

Caroline de Haas et Elliot Lepers ont lancé une application qui permet d’évaluer le nombre de vos collègues qui ont été harcelées sexuellement sur le lieu de travail. Sur le site Stop HS,  « Calculez le nombre de vos collègues concernées et réagissez ! »  il vous sera demandé d’entrer le nombre de collaborateurs de votre entreprise, et vous obtiendrez une estimation du nombre d’entre elles qui ont potentiellement subi ces humiliations quotidiennes.

Photo : Image extraite de la vidéo

Réécouter l'émission :

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité