• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Attentats de Paris, la mort en images avait un prix : 50.000€

la casa nostra

Si la vie n’a pas de prix, la mort, elle, en a bien un et c’est  le patron de la Casa Nostra, l’un des restaurants du XIe arrondissement de Paris frappé par les attentats du 13 novembre dernier,  qui en a fixé le montant : pour 50 000€, il a livré aux  journalistes du Daily Mail les images du massacre des  innocents filmées  par ses caméras de surveillance. Démarré à 12 000 € le prix à été à priori discuté pendant de longues heures, heures  pendant lesquelles  d’autres personnes continuaient à mourir dans les hôpitaux parisiens… L’argent n’a pas d’odeur ! a t-il surement pensé…

C’est le Petit Journal de Canal+ qui,  le 23 novembre,  a diffusé les images filmées en caméra cachée par un journaliste indépendant, Djaffer Ait Aoudia, montrant les scènes de la négociation pendant lesquelles on entend le patron marchander les images de la tuerie. Ainsi, le 18 novembre, soit 5 jours après les attentats, le Daily Mail mettait en ligne sur son site des images exclusives…Celles de l’intérieur du restaurant La Casa Nostra, au moment où les terroristes tiraient sur la clientèle. L’audience non plus n’a pas de prix.

Le Petit journal avait déjà mis en avant le business que représente l’achat de vidéos amateurs par les médias anglo-saxons. L’émission de Canal+ avait ainsi  suivi les négociations entre un jeune homme  ayant en sa possession l’enregistrement de l’assaut à St Denis, et la BBC, transaction s’étant soldée par plusieurs centaines d’euros.

Bien évidemment,  la police avait déjà visionné les images filmées de La Casa Nostra et  les avait ensuite cryptées. Un code était donc indispensable afin de pouvoir  les récupérer sur disque dur, mais  le patron de la Casa Nostra avait dans son entourage  un ami hacker apte à régler ce problème…

Aujourd’hui, point de commentaire … Silence radio côté Daily Mail et Casa Nostra……. On aurait pu attendre un geste d’honneur de la part du restaurateur envers les survivants……. Espérons que faute de clients son restaurant finira par fermer. A défaut de geste d’honneur, une leçon de morale serait la bienvenue dans ce monde qui en est dénué.

Photo : Image extraite de la vidéo

La vidéo de surveillance de la Casa Nostra - Le Petit Journal du 23/11

Le Patron de la Casa Nostra dans Nice Matin :

Le patron de la pizzeria Casa Nostra répond à la polémique: « Ce n’est pas moi qui ai vendu la vidéo » a t-il déclaré sur le journal Nice Matin : http://www.nicematin.com/derniere-minute/le-patron-de-la-pizzeria-casa-nostra-repond-a-la-polemique-ce-nest-pas-moi-qui-ai-ve.2405923.html

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

hommage à hervé gourdel

Hervé Gourdel : « A mes montagnes »

Passionné de montagnes, de photographie, passionné par les autres et par la vie, Hervé ...

dalaï-lama - portrait

Une semaine en France pour le dalaï-lama

Le dalaï-lama débute sa visite en ce lundi 12 septembre à Paris, avant de ...

Semaine de la presse et des médias à l'école 2015

Pourquoi l’éducation aux médias est-elle indispensable ?

Intensifier les liens entre les médias et l’école, tel est l’objectif de la convention-cadre ...