• Soutenir artsixMic
  • Communiquez avec artsixMic !
    Communivation

Lettre d’une inconnue de Stefan Zweig

Stefan Zweig : Lettre d’une inconnue

Stefan Zweig – Lettre d’une inconnue : Tu dois tout savoir de ma vie, qui a toujours été à toi et dont tu n’as jamais rien su. C’’est à toi seul que je veux parler.

Consumée toute sa vie par une passion dévorante, une inconnue se livre à l’homme qu’elle aime dans une lettre testamentaire bouleversante. Découvrez le parcours émotionnel de cette femme, où la langue de Zweig côtoie la danse, la musique et l’image.

Note d’intention

Ce texte je le porte en moi depuis 20 ans déjà. Je devais le monter dès ma sortie de l’Ecole du Théâtre Nationale de Strasbourg mais la vie en a décidé autrement. Et puis un matin de février 2015 je me replonge dans les mots de Stefan Zweig. Et là un choc, une évidence…c’est maintenant…c’est le moment.

Mais comment adapter un roman épistolaire au théâtre ?

Tout d’abord, un point de repère : l’émotion qui me submerge à chaque lecture de l’œuvre. Je dois parvenir à la transmettre au public qui me verra, m’écoutera dire ce texte incroyable de véracité psychologique.

Grâce à ma formation, la danse et la musique font partie des outils artistiques que j’aime utiliser comme vecteur émotionnel. Il fallait donc que les mots de Zweig laissent place au corps de la comédienne, pour ancrer ses mots dans une réalité charnelle, corporelle. La musique devenait donc une évidence.

Et puis il y a lui, R. Impossible pour moi de ne pas lui donner chair et sang…mais impossible de ne pas laisser l’inconnue seule avec son fantôme…Sa voix donc devait être sa seule présence. Une voix d’homme lisant les mots de cette femme. Permettant au public une catharsis bienveillante envers cet homme. Je voulais que le public l’aime autant qu’elle et moi pouvons l’aimer. J’ai voulu également utiliser la vidéo, pour apporter une touche poétique et atteindre l’inconscient du spectateur. Le rapport à l’inconscient est une clé fondamentale dans l’étude de ce texte, n’oublions pas que Zweig était un contemporain et grand ami de Freud, et que la psychanalyse freudienne de l’époque révolutionnait la pensée du conscient et de l’inconscient.

Les intrusions de la modernité dans cette mise en scène, utilisation de stroboscope, de voix sonorisée, de vidéo sont autant d’outils pour toucher le spectateur et lui donner à entendre la voix de cette femme par des vecteurs qui la rendent intemporelle. Cet amour, cette passion dévorante bien qu’écrite en 1922 traverse les époques jusqu’à nous avec une force et une véracité émotionnelle intacte.

Nombreux sont les femmes et les hommes d’aujourd’hui qui sont venus me trouver à la fin des représentations pour me dire qu’ils se reconnaissaient en cet amour. Là est tout le talent de l’écriture de Stefan Zweig : toucher à sa propre humanité pour atteindre l’universalité. Et nous livrer ensuite avec toute sa générosité et le génie de son écriture le fruit de cette introspection. Lætitia Lebacq

Mise en scène et interprétation de Laetitia Lebacq
Scénographie : Muriel Lavialle
Chorégraphie : Sandra Pinto-Régal
Musique : Thomas Marqueyssat
Lumières : Johanna Legrand
Voix de R : Jean-Baptiste Verquin
Production : La Compagnie Strapathella

D’après le roman de Stefan Zweig
Traduction : Sylvie Howlett, Editions Magnard

Lettre d’une inconnue
Du 15 novembre 2018 au 27 janvier 2019

A la Folie Théâtre
6 rue de la Folie Méricourt
75011 Paris

http://www.folietheatre.com/

Les jeudis à 19h30, samedis à 18h et dimanches à 16h30
Relâche le 25 novembre

Lettre d'une inconnue BA

  • Touche-à-Tout, depuis la photographie, l'écriture, la mise en page et les reportages vidéos

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Chloé Lacan présente son “Ménage à trois”

Chloé Lacan, c’est l’histoire d’une roumaine née en 1975, qui arrive un jour Gare ...

mettre en scène

Festival Mettre en Scène : Les Liaisons dangereuses…

Présentée dans le cadre du festival "Mettre en scène" jusqu'au 14 novembre 2015, Les ...