• Soutenir artsixMic
  • Communiquez avec artsixMic !
    Communivation

Ervart où les derniers jours de Frédéric Nietzsche au Théâtre de la Croix-Rousse

Ervart où les derniers jours de Frédéric Nietzsche

Ervart, un spectacle loufoque et décalé, une comédie extravagante autour d’un anti-héros fou de jalousie au point de mettre la ville à feu et à sang.

Pour son nouveau spectacle à La Croix-Rousse, Laurent Fréchuret adapte une pièce loufoque et burlesque, écrite en 2001 par l’extravagant auteur Hervé Blutsh, digne héritier d’ Alfred Jarry. Pour camper cette galerie de personnages tordus et passionnants, il a réuni autour de lui trois générations de comédiens, tous virtuoses du comique. À commencer par Vincent Dedienne en anti-héros fou de jalousie, Stéphane Bernard en agent secret zoophile, JeanClaude Bolle-Reddat…Créé à La Comédie de Saint-Etienne du 02 au 05 octobre, cette grande comédie sera présentée à La Croix-Rousse du 09 au 13 octobre.

Ervart, un hommage au théâtre

Ervart est une pièce singulière dans sa forme comme dans son projet. Partant de la comédie et du grotesque, Hervé Blutsch réinvente ici, avec brio, la « farce contemporaine ». Il compose un objet original dans lequel les références, les codes et les systèmes narratifs du théâtre se télescopent à flux tendu. La pièce s’appuie sur une permanente intertextualité ; chaque situation est l’occasion d’une référence précise, d’anthologie, déclinée sous la forme d’hommage, de pastiche ou de satire. Tous les genres dramatiques et les époques sont convoqués : la tragédie antique ou classique, la farce médiévale, le théâtre élisabéthain, la comédie de Boulevard, le drame psychologique (Strindberg, Ibsen…) de la fin du XIXe siècle, le Théâtre de l’absurde, particulièrement Ionesco et les grands auteurs du cinéma comique anglo-saxon (Chaplin, Keaton, Les Marx Brothers, les Monty Pythons…). Ervart est l’occasion d’un voyage récréatif à travers l’histoire théâtrale. Il fait ici la preuve de son rare talent de donner à penser par le rire. Le Théâtre devient un moyen sûr, car éprouvé à travers les siècles, de se confronter à la vacuité, à l’absurdité et aux dilemmes consubstantiels de l’existence… Édouard Signolet, collaborateur artistique.

Texte : Hervé Blutsch
Mise en scène : Laurent Fréchuret
Avec : Stéphane Bernard, Jean-Claude Bolle-Reddat, James Borniche, Maxime Dambrin, Vincent Dedienne, Margaux Desailly, Pauline Huruguen, Tommy Luminet et Marie-Christine Orry

Photo : © Benjamin Chelly

Ervart où les derniers jours de Frédéric Nietzsche
De Hervé Blutsch et Laurent Fréchuret
Création à La Comédie de Saint-Etienne du 02 au 05 octobre 2018

Du 09 au 13 octobre 2018
Théâtre croix-rousse
Place Joannès-Ambre
69004 Lyon

http://www.croix-rousse.com/

Interview Laurent Fréchuret | Ervart

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Faits d’hiver

le Festival Faits d’hiver danse sur sa dix-huitième édition

Poursuivant sa ligne de conduite qui consiste à aller de l’avant, à explorer, défricher, ...

Floréales Théâtrales

3ème EDITION des Floréales Théâtrales

Uniques, contemporaines et novatrices, les Floréales Théâtrales ne cessent de nous étonner au vu ...