fbpx
Accueil A la Une Vichy : La reine des villes d’Eaux !

Vichy : La reine des villes d’Eaux !

0
907
Vichy : Reine des villes d’eaux
Vichy : Reine des villes d’eaux - Photo : Allier Tourisme

Vichy, la reine des villes d’eaux, vient d’être inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO avec 10 grandes villes d’eaux d’Europe.

Vichy situé au cœur du Bourbonnais, est à moins de 3 h de Paris, vient d’être inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO avec 10 autres grandes villes d’eaux d’Europe. A Vichy, les visiteurs peuvent conjuguer balades de découverte historique et architecturale, bien-être thermal, mais aussi plaisirs gastronomiques.

Vichy : Reine des villes d’eaux

Si les villes d’eaux se sont développées dès l’Antiquité autour de sources aux vertus curatives, l’origine du thermalisme tel que nous le connaissons aujourd’hui remonte au XVIIe siècle.

Les femmes de l’aristocratie, comme la Marquise de Sévigné ou un peu plus tard la Duchesse d’Angoulême, venaient alors régulièrement prendre les eaux à Vichy. À partir de la fin du XVIIIe et plus encore au XIXe, les villes d’eaux deviennent des destinations prisées pour les têtes couronnées ainsi que les artistes.

C’est Napoléon III, qui se rend régulièrement à Vichy pour se faire soigner, qui va déceler le potentiel de cette ville et la propulser en « reine des villes d’eaux ». Cette époque coïncide avec l’apparition de la médecine moderne et le développement de l’hygiénisme dans les sociétés européennes. Au même moment, émerge une bourgeoisie aisée, en quête de loisirs.

 

Les eaux de Vichy

Les eaux de Vichy trouvent leur origine dans les volcans d’Auvergne. Il s’agit d’eau de pluie lentement infiltrée à travers les failles des volcans. À 4000 m de profondeur, au contact du magma puis lors de son parcours à travers une variété unique de roches volcaniques, l’eau se réchauffe, se charge en gaz carbonique, en minéraux et en oligo éléments.

Neuf sources sont actuellement exploitées à Vichy, sur quelques centaines d’hectares : elles appartiennent toutes à la famille des eaux minérales naturelles carbogazeuses bicarbonatées sodiques, chacune avec des caractéristiques uniques et sa personnalité. D’origine naturelle, du fait de leur teneur exceptionnelle en sels minéraux, les eaux de Vichy sont utilisées en boisson ou en soins externes, selon leur minéralité et leur thermalité. Les eaux thermales de Vichy sont indiquées dans le traitement des pathologies fonctionnelles et organiques du système hépato-vésiculaire, digestif et dans les pathologies articulaires.

Le périmètre du site « patrimoine mondial »

Le périmètre du site « patrimoine mondial » compte 34 édifices et lieux emblématiques. Cette zone, centrée sur l’Opéra et le casino, comprend le quartier thermal, le vieux Vichy, les parcs et une partie de la rive droite, à laquelle s’est ajoutée la rue de Paris pour faire le lien avec la gare, lieu de transit des curistes. Sur cette zone réduite, c’est un concentré de thermalisme. Au cœur de la petite cité bourbonnaise, tous les trajets s’effectuent à pied ou à vélo, et la nature n’est jamais loin.

Soins et bien-être thermal

Les Thermes de Vichy proposent non seulement des programmes de cure sur prescription médicale pour bénéficier des vertus thérapeutiques des eaux jaillissant des sources de Vichy, mais parallèlement, le Vichy Célestins Spa offre une palette de soins bien-être (balnéothérapie, enveloppements, etc) destinés à tous. Toutes les informations sur : https://www.thermes-de-vichy.fr/

Le motif Vichy ?

Au XIXe siècle, l’industrie textile est en plein essor en France. En 1863, Napoléon III profite de son séjour à Vichy pour visiter la filature des Grivats, située à Cusset. La filature produit depuis une quarantaine d’années de la toile de coton à rayures.

L’Impératrice Eugénie et ses dames de la cour tombent amoureuses de ce tissu et en remplissent leurs malles. C’est de la que vient l’expression répandue à Vichy : il fallait être vu en « vichy » à rayures lilas et blanc ou rose et jonquille. En fait, les carreaux du vichy ne seraient apparus qu’au début du XXe siècle… et mis sous les projecteurs par Brigitte Bardot.

La pastille Vichy ?

Inventée par en 1825 un chimiste français, Jean-Pierre-Joseph D’Arcet, la pastille était d’abord un médicament, car elle concentrait tous les bienfaits de l’eau thermale de Vichy, située au cœur de l’Auvergne. C’est en 1856 qu’elle prend sa forme octogonale si reconnaissable. Depuis sa création, sa formule est restée inchangée : on prélève de l’eau thermale des sources du bassin de Vichy, on la fait évaporer pour récupérer ses sels minéraux, et on les mélange à du sucre et un arôme naturel. Et c’est tout !

Visites :

Différentes thématiques de parcours libres ou guidés sont proposées par l’Office de Tourisme de Vichy.

Toutes les informations sur les programmes et parcours de visites :

Vichy : Brigitte Bardot
Vichy : Brigitte Bardot - Photo : DR

AUCUN COMMENTAIRE

X
X