fbpx
Accueil A la Une La Saison Africa 2020 dévoile ses Quartiers généraux

La Saison Africa 2020 dévoile ses Quartiers généraux

0
2692
Saison Africa 2020
Saison Africa 2020

Avec plus de 200 événements organisés dans toute la France métropolitaine et dans les territoires ultramarins, la Saison Africa 2020 se déploiera de décembre 2020 à juillet 2021.

Comment mettre à l’honneur un continent de plus de 30 millions de km2 et de plus d’un milliard deux cents millions d’habitants ? C’est le grand défi de la Saison Africa2020, dédiée à l’Afrique et pensée comme « une invitation à regarder et à comprendre le monde d’un point de vue africain » selon les mots de la commissaire générale N’Goné Fall.

Initialement prévue en juin dernier et reportée en raison du contexte sanitaire, la Saison Africa2020 débutera le 1er décembre 2020. Portée par l’Institut français, elle rassemblera plus de 200 évènements organisés dans toute la France métropolitaine et les territoires ultramarins jusqu’en juillet 2021. Dédiée aux 54 États du continent africain, la Saison se déroulera sur tout le territoire français (métropole et territoires ultra-marins).

 les Quartiers généraux

Les Quartiers généraux (QG), seront de véritables centres culturels panafricains. Chaque QG est mis en œuvre par une équipe africaine en partenariat avec la structure d’accueil française qui développe une programmation sur plusieurs semaines. Les QG sont ainsi conçus dans l’esprit d’un petit centre culturel panafricain temporaire accueillant plusieurs projets pluridisciplinaires (expositions, spectacles, concerts, projections de films, tables rondes, master-class, ateliers créatifs, expériences culinaires). Chaque Quartier général est un lieu convivial de rencontres, d’échanges, d’expérimentation et également d’information sur les projets proposés dans la région et sur le reste du territoire français.

Les Quartiers généraux ont pour but de multiplier les opportunités de rencontres entre acteurs africains (opérateurs, artistes, intellectuels) et le public français afin de favoriser des espaces d’échange autour des défis du 21ème siècle portés par la programmation, en résonance avec un ou plusieurs des cinq grands thèmes de la Saison Africa2020.

Des projets pour illustrer la place centrale des femmes en AFRIQUE

Quel est le regard des femmes africaines sur les grands défis du 21ème siècle ? Quelles sont les positions et les initiatives portées par plus de la moitié de la population du continent africain ? De la diffusion des connaissances aux systèmes de désobéissance, en passant par l’histoire, la mémoire, les archives, les questions économiques, le territoire et la citoyenneté, le rôle des femmes dans les sociétés africaines est mis à l’honneur dans le cadre de la Saison Africa2020.

De nombreuses institutions françaises ont répondu présentes et se sont mobilisées en co-concevant avec des professionnelles africaines un projet spécifique donnant la parole aux femmes africaines du continent et de sa diaspora récente. Cet élan de solidarité spontané a donné naissance à une série de « Focus Femmes » dans les arts, les sciences et l’entrepreneuriat.

Pour plus d’informations rendez-vous sur le site de la Saison Africa2020

Sammy Baloji
Sammy Baloji by Sophie Nuytten
Sammy Baloji au Grand Palais

La Rmn – Grand Palais s’est associée à la programmation de la Saison Africa 2020 en invitant l’artiste Sammy Baloji. Sammy Baloji à conçu deux sculptures exceptionnelles pour les socles de la façade du Grand Palais.

Installées sur la façade Nord du bâtiment, côté Champs-Elysées Clemenceau, ces sculptures de 3 mètres de haut sont inspirées de grands cuivres, répliques surdimensionnées des instruments à vent abandonnés aux Etats-Unis, au XIXe siècle, lors de la défaite du corps expéditionnaire français. Récupérés par ces derniers, ils seront utilisés pour créer le Brass Band.

Les cuivres sont ici intégrés dans des structures métalliques reprenant la forme des minerais du Katanga, en République Démocratique du Congo – Joharis signifie ainsi cristaux en swahili. Scarifiés par l’artiste, ils font écho aux pratiques identitaires congolaises éradiquées par la présence coloniale.

Ces sculptures sont accueillies par deux imposants socles de pierre ; ornant la façade du Grand Palais, ils sont dépositaires du symbole triomphal de la ré-appropriation par l’Afrique de sa propre histoire.

Sammy Baloji ne cesse d’explorer la mémoire et l’histoire de son pays d’origine. Son travail est une recherche continue sur le patrimoine culturel, architectural et industriel de la région du Katanga, ainsi qu’une remise en question de l’impact de la colonisation belge.

Johari - Brass Band
Sammy Baloji, Johari – Brass Band. Sculptures monumentales en cuivre, laiton et acier. Photo © Collection Grand Palais, Didier Plowy. Courtesy galerie Imane Farès, Paris.

Teaser Saison Africa 2020

Conférence de presse Institut français 2020 - N'Goné Fall

AUCUN COMMENTAIRE

X
X