Pas de temps mort pour le polar !

Pas de temps mort pour le polar ! Plus que 15 jours avant la fin de l’été : 3 polars coups de cœur pour finir de bronzer avec sueurs froides ! Laetitia Lormeau pour artsixMic

L’Archange du chaos

Dominique Sylvain

Prêche, meurtres et châtiment !

 

Avec un style vif, rapide, aux métaphores toujours aussi acérées, Dominique Sylvain signe une course contre la montre haletante au rythme savamment maîtrisé. La jeune Franka Kehlmann et le bourru Bastien Carat forment un duo détonant de nouveaux personnages, dont la dame de Thionville a le secret. A vos marques, partez ! Frissons assurés !

Franka Kehlmann, jeune recrue fraichement débarquée de la Financière, atterrit à la Crim’. Bastien Carat, commandant à bord d’une équipe à la dérive, tente coute que coute de tenir le cap. Le corps d’une femme est retrouvé dans un chantier à l’abandon. Mains ligotées, langue sectionnée, blessures infligées puis soignées avant la mise à mort, tout concourt à l’identification d’un tueur en série. Modus operandi rituellique à la sauce biblique, l’équipe Carat tente de donner un sens aux maigres indices laissés par l’assassin, qui semble se prendre pour la main vengeresse de Dieu. Rien que ça !

Dans cette traque aux accents de châtiments universels, la collaboration du vieux loup de mer qui prend l’eau, le commandant Carat, et de la jeune « oie blanche » qui prend le large, Franka, fait mouche. La plume incisive de Dominique Sylvain trempée à l’encre noire frappe une fois encore très fort. Du grand art !

« L’Archange du chaos », Dominique Sylvain, Collection Chemins nocturnes aux éditions Viviane Hamy, 336 pages, 18 euros. En librairie (sortie janvier 2015).

Meurtres on Ice !

 

Celle que l’on surnommera sans nul doute un jour « La Vargas », comme d’aucuns susurrent « La Callas », tant son sens narratif enchante et ensorcelle le lecteur, renoue avec Jean-Baptiste Adamsberg, son commissaire culte. Et qui dit Adamsberg dit Danglard, l’adjoint dandy, dit Veyrenc, l’alter ego pyrénéen, et bien sûr dit Violette Retancourt, l’invincible.

Trois meurtres se succèdent n’ayant, en apparence, résolument aucun lien entre eux si ce n’est une marque, telle une signature laissée en bas de page. Comme à l’accoutumée avec Vargas, l’intrigue est aussi prétexte aux détournements par les portes dérobées de l’Histoire. En poupées russes, histoires et Histoire s’imbriquent, se mêlent et nous tiennent en haleine jusqu’à la dernière de ces 490 pages. On navigue à vue passant d’une étrange association ressuscitant Maximilien de Robespierre aux glaces islandaises avec un plaisir de gourmet. Vargas maîtrise l’art de l’intrigue et de la cuisson à petit feu, Adamsberg en fond de sauce trouble. Personnage atypique, anti-déduction logique version Sherlock Homes, Adamsberg tient du promeneur chasseur de nuages. Rien n’est élémentaire, mon cher Watson ! Ses résolutions d’énigmes relèvent plus de l’inspiration prophétique. Commissaire version chaman, avec Marc le sanglier en animal totem. Chez Vargas, même le sang est lié…

Lire Vargas, c’est céder à l’addiction, dont le seul remède acceptable est de continuer. Quand le polar renoue avec ses lettres de noblesse, ne pas y céder serait… assassin.

« Temps glaciaires », Fred Vargas, Flammarion, 490 pages, 19,90 euros. En librairie (sortie mars 2015).

Temps glaciaires

Fred Vargas

Sauve-toi !

Kelly Braffet

Voie sans issue

 

« Sauve-toi » est le premier livre de Kelly Braffet, écrivaine new-yorkaise, née en 1976, traduit en français. Sortie en 2013 aux Etats-Unis, il a été très remarqué par la critique et on comprend pourquoi. Dans une ambiance oscillant entre jeunesse dorée américaine à la dérive digne de « Virgin Suicide » et celle issue de milieux populaires tout aussi larguée, le personnage de Patrick Cusinamo ressemble à un oiseau en cage. Ou qu’il porte son regard, l’univers se referme, se rétrécit de plus en plus le condamnant à des voies sans issue. Comme un papillon sans ailles, les pattes engluées dans la mélasse d’un quotidien peu prometteur de lendemains qui chantent, Patrick survit au côté d’un frère et de sa petite amie à l’avenir pas plus reluisant. Dès le départ, les jalons d’un destin bouché sont posés : le père des 2 frères est en prison pour avoir tué, en état d’ébriété, un petit garçon dans un accident de voiture ; depuis les 2 frères enchaînent petits boulots et séjour sur le canapé d’une maison délabrée laissée en héritage par ce père absent. Côté jeunesse « dorée », Layla et sa plus jeune sœur subissent, elles aussi, le poids des choix de leurs parents : couple d’ultra-fondamentalistes catholiques les pourchassant à coup de sermons divins. Dérapage garanti !

Dans un style fluide aux belles envolées métaphoriques, Kelly Braffet nous dresse le portrait d’une Amérique dont les enfants sont en mal de repères, les parents ne semblant pas davantage en avoir. Le miroir des apparences se fissure de toute part, laissant percer des jours sombres. « Sauve-toi » est un roman noir où les espoirs tiennent lieu de cadavres.

« Sauve-toi ! », Kelly Braffet, Rouergue noir, 325 pages, 22 euros. En librairie (sortie avril 2015).

L’Archange du chaos

Temps glaciaires

Sauve-toi !

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Guillaume Robin - Les Secrets de l’art moderne

Guillaume Robin : Les Secrets de l’Art moderne

Essayiste, historien d’art et co-fondateur et rédacteur de la revue critique en ligne COMBINE, ...

Dans le ventre de Hara Kiri

Dans le ventre de Hara Kiri d’Arnaud Baumann & Xavier Lambours

Arnaud Baumann et Xavier Lambours, deux jeunes photographes se sont invités en 1975 dans ...

lui ou l'appel des elephants

Fred Forest « Lui ou l’appel des éléphants »

Artiste hors du commun, à la fois du multimédia et des réseaux, Fred Forest, ...