fbpx
Accueil A la Une Le Canot de l’Empereur bientôt présenté aux Ateliers des Capucins

Le Canot de l’Empereur bientôt présenté aux Ateliers des Capucins

0
1864
Le Canot de l’Empereur © Musée national de la Marine / A. Fux

Le Canot de l’Empereur, joyau du patrimoine national, sera présenté dès juillet 2020 aux Ateliers des Capucins à Brest, devant l’entrée du futur Pôle d’Excellence Maritime de Brest, baptisé 70.8.

La construction du Canot de l’Empereur a été décidée dans le plus grand secret au printemps 1810, lorsque l’Empereur Napoléon Ier décida de se rendre à Anvers pour visiter l’arsenal, dont il avait ordonné la création quelques années plus tôt. Le 30 avril 1810, le Canot d’apparat fait une entrée remarquée dans Anvers, avec à son bord Napoléon et la jeune impératrice Marie-Louise. Pendant plusieurs jours le Canot assure les déplacements de l’Empereur qui visite le vaisseau amiral Le Charlemagne, assiste au lancement spectaculaire du Friedland et inspecte l’ensemble de sa flotte.

En 1814, à la chute de l’Empire, le Canot trouve refuge au port militaire de Brest. Son ornementation est complétée mais reste sobre, avec un aigle à la proue. Puis il subit de nouvelles modifications dans sa décoration avant la visite à Brest de Napoléon III et de l’Impératrice Eugénie en 1858. C’est de cette époque que datent les éléments sculptés actuels, notamment la figure de proue représentant Neptune, le groupe arrière avec les armes impériales et, surmontant le rouf, une grande couronne soutenue par quatre angelots. Même les rames sont ornées de somptueux motifs peints.

Le Canot de l’Empereur, joyau du patrimoine national © Musée national de la Marine / A. Fux

 

Destiné à l’oubli, le Canot de l’Empereur aurait pu finir sous les bombes qui anéantirent Brest à la fin du deuxième conflit mondial. Le miracle veut que le musée de la Marine soit alors en préfiguration au Palais de Chaillot ; l’espace n’y est pas compté : l’embarcation impériale peut en être le fleuron. Avec l’accord des autorités allemandes, le Canot quitte Brest le 9 mai 1943. Le voyage en train dure huit jours. De la gare Montparnasse au Palais de Chaillot, la traversée de Paris en camion est un vrai spectacle pour les badauds. Toute l’opération est contrôlée, mesurée, minutée, mais à Chaillot rien n’est prévu pour permettre au Canot d’entrer dans le musée : les portes sont trop étroites ! En août 1945, une énorme brèche est pratiquée dans le mur du Palais de Chaillot et, tout doucement, le Canot impérial entre dans la grande galerie du musée, après avoir été entreposé sur le parking de l’aile Passy du Palais de Chaillot.

En octobre 2018, l’opération est reproduite lors du transfert du Canot de Paris à Brest. Ce retour à son port d’attache permet au musée national de la Marine de renforcer sa présence dans cette ville, dans un lieu emblématique de l’histoire maritime de Brest, devenu un pôle culturel et économique.

Exposition d’un joyau du patrimoine national

De mars à fin juin, le musée mettra en place tous les mercredis après-midi des visites flash lors desquelles une médiatrice racontera aux visiteurs l’histoire du Canot et les détails du chantier de restauration. Le chantier débutera en avril pour une période de deux mois. Grâce au miroir du dais et à des baies vitrées entourant le Canot, le public pourra assister au travail des restaurateurs et comprendre le travail nécessaire à la conservation de telles pièces.

le Canot de l’Empereur sera exposé dès juillet 2020 devant l’entrée du futur Pôle d’Excellence Maritime de Brest, baptisé 70.8.

Mi-juillet 2020, le Canot se dévoilera officiellement aux yeux de tous lors de l’inauguration du Pôle d’Excellence Maritime. Face à l’entrée de 70.8, sur la place des machines, le public découvrira en accès libre une médiation pédagogique à la hauteur du rôle qu’a joué le Canot dans l’histoire.

Le site du musée de la Marine de Brest : http://www.musee-marine.fr/brest

Le Canot de l’Empereur, joyau du patrimoine national © Musée national de la Marine / A. Fux

AUCUN COMMENTAIRE