fbpx
Accueil Politique Présidentielle 2022 : Dernière ligne droite !

Présidentielle 2022 : Dernière ligne droite !

0
384
Présidentielle 2022
Présidentielle 2022

Présidentielle 2022 : Quand le fond ne remonte pas à la surface…

La campagne amorce sa dernière ligne droite. A deux semaines seulement du 1er tour de l’élection présidentielle, l’intérêt des Français pour la campagne semble reprendre des couleurs (74%, +5pts), tout comme l’intention de participation qui progresse dans les mêmes proportions (75%, +4pts). Mais l’oscillation de ces indicateurs d’une semaine sur l’autre ainsi que le pourcentage élevé des indécis quant à leur choix de vote (39%) laissent planer le risque d’un taux d’abstention important. Même si l’intérêt reprend, les propositions des candidats « impriment » peu dans l’opinion : plus de 4 électeurs sur 10 sont aujourd’hui incapables de citer une proposition d’un candidat, quel qu’il soit.

Lorsqu’on leur demande s’ils peuvent citer quelques mesures ou propositions de candidats dont ils ont entendu parler dans cette campagne électorale, 43% des Français inscrits sur les listes électorales ne sont pas capables d’en restituer la moindre. Cette relative méconnaissance des propositions et mesures tient, selon les sondés, en partie à un manque d’information : ce sont en effet là aussi plus de 4 Français inscrits sur les listes électorales sur 10 qui disent se sentir mal informés sur les programmes et les propositions des candidats à l’élection présidentielle (42%).

Quelques mesures émergent toutefois en notoriété assistée. 3 propositions sont connues de plus des trois quarts des Français inscrits sur les listes électorales : le conditionnement du RSA à une activité ou une formation de 15 à 20 heures par semaine (79% des inscrits connaissent cette mesure), l’augmentation du SMIC à 1400€ net (77%) et l’interdiction de la chasse le week-end et durant les vacances scolaires (75%).

L’augmentation du SMIC à 1400€ net, mesure phare proposée par Jean-Luc Mélenchon, suscite la plus forte adhésion. Près de 8 électeurs sur 10 se déclarent plutôt favorables à cette mesure (79%) comme en écho à la forte préoccupation générée par le pouvoir d’achat, qui demeure le principal déterminant du vote, quasiment à égalité avec la santé. Le sujet des retraites se hisse à la 3ème place de notre classement des sujets qui impacteront le plus le vote des électeurs : il comptera beaucoup pour 64% des électeurs, un score en hausse de 6 points en une semaine au moment où le candidat Macron a proposé de repousser l’âge légal de départ à la retraite à 65 ans. Les deux mesures les moins consensuelles sont la prime de 10.000 € pour toute naissance dans une commune rurale, à laquelle 75% des inscrits sont défavorables (y compris les habitants des communes rurales eux-mêmes : 74%) ainsi que l’interdiction de la vente de véhicules neufs avec un carburant fossile (essence, diesel, hybride) à partir de 2030 décriée par 71% des inscrits.

Emmanuel Macron reste toujours en tête dans les intentions de vote (28%) malgré une baisse de 2 points. Son socle électoral reste le plus solide : 82% de ses électeurs potentiels se disent sûrs de leur choix (+3pts).

Marine Le Pen, avec 19% des intentions de vote (+1pt en 1 semaine, +3pts depuis début mars) poursuit sa dynamique et reste favorite pour la qualification au 2nd tour.

Jean-Luc Mélenchon poursuit lui aussi sa progression : crédité de 14,5% des intentions de vote, il gagne 1,5 point en une semaine. Sa hausse est continue depuis début février et il a progressé de 5,5 points en l’espace de moins de deux mois. Son socle électoral se solidifie : il parvient à mobiliser 69% de ses électeurs de 2017 et 74% de ses électeurs potentiels se disent sûrs de leur choix, au même niveau que Marine Le Pen.

Eric Zemmour enregistre une baisse (11%, -2 pts) et Valérie Pécresse (10,5%, +0,5 pt), pour sa part, stagne après sa baisse significative la semaine dernière. Seul un sympathisant Les Républicains sur deux compte voter pour elle (52%).

Les autres candidats ne dépassent pas les 6% d’intentions de vote : 6% pour Yannick Jadot (+0,5 pt), 3% pour Fabien Roussel (-0,5 pts), 2,5% pour Jean Lassalle (+1 pt), 2% pour Anne Hidalgo (-0,5 pt). Nicolas Dupont-Aignan fait jeu égal avec Philippe Poutou (1,5%) et Nathalie Arthaud est créditée de 0,5% des suffrages.

*Cette publication s’inscrit dans le cadre du dispositif Présidentielle 2022 de BVA qui a pour fil conducteur la thématique de l’engagement et vise à identifier et analyser les enjeux de cette élection, décrypter les attentes des Français, suivre l’évolution des forces en présence pour tenter d’appréhender au mieux cette campagne.

Découvrez l’exhaustivité de l’analyse BVA et le rapport complet de cette 11ème vague des intentions de vote BVA en partenariat avec Orange et RTL sur la plateforme dédiée à la Présidentielle 2022.

AUCUN COMMENTAIRE

X
X