fbpx
Accueil Arts Plastiques Kings of Kin : Trois artistes emblématiques de Kinshasa, Chéri Samba, Moke,...

Kings of Kin : Trois artistes emblématiques de Kinshasa, Chéri Samba, Moke, et Bodys Isez Kingelez

0
1903
Kings of Kin
Kings of Kin - Chéri Samba, Merci merci je suis dans la zone verte, 2020 (c) Kleinefenn courtesy Magnin-a

Chéri Samba, Moke, et Bodys Isez Kingelez sont les pionniers de la scène artistique congolaise, ces « Kings of Kin », sont les véritables gardiens de l’indépendance de leur pays.

Du 12 septembre au 30 octobre 2020, la Galerie MAGNIN-A et la Galerie Natalie Seroussi s’associent pour présenter dans leurs deux espaces parisiens, une importante exposition consacrée à trois artistes emblématiques de Kinshasa (RDC) : Chéri Samba (1956-), Moke (1950-2001), Bodys Isek Kingelez (1948-2015).

Bodys lsek Kingelez
Bodys lsek Kingelez, 1988, Kinshasa, ROC, © André Magnin

La Galerie MAGNIN-A choisi de faire dialoguer des buildings de Bodys Isek Kingelez, les toiles historiques de Moké réalisées entre 1974 et 1986 et des oeuvres récentes et inédites de Chéri Samba. Le « Grand peintre Moké » influencé par la vie quotidienne, l’agitation et les bruits de la ville, développe une peinture dans laquelle les kinois se retrouvent. La peinture de Chéri Samba décrit de façon ostentatoire les péripéties de sa vie d’artiste et ses réflexions sur le monde.

La galerie Natalie Seroussi fait un focus sur les buildings utopiques et colorés de Bodys Isek Kingelez. Dans ses maquettes imaginaires, Kingelez projette l’image d’une Afrique moderne, prospère et forte. En utilisant le plus souvent des matériaux de récupération pour construire ses bâtiments, Kingelez rappelle aux congolais qu’ils peuvent eux aussi être maîtres de leurs rêves. Réalisées entre 1990 et le début des années 2000, les sculptures présentées par Natalie Seroussi sont, elles aussi, exposées pour la première fois au public.

Moke
Moke, 2001, Kinshasa, ROC, © Titouan Lamazou

L ‘exposition KINGS OF KIN rassemble une trentaine d’œuvres inédites et historiques de ces artistes inspirés par la vie quotidienne, les faits de société kinois et l’actualité internationale. Témoins de la vie politique et des changements de leur pays, leurs œuvres traduisent l’incroyable énergie de la société congolaise avec ses espoirs et ses tourments.

Pionniers de la scène artistique congolaise, ces « Kings of Kin », sont les véritables gardiens de l’indépendance de leur pays. Moké peint l’ambiance et les sentiments, Chéri Samba porte un regard critique sur les événements mondiaux et Bodys Isek Kingelez imagine le futur.

Chéri Samba
Chéri Samba, Astrup Fearnley Museet, Oslo, 2020, © André Magnin

Kings of Kin : Chéri Samba, Moke, Bodys Isez Kingelez
Exposition du 12 septembre au 30 octobre 2020

la Galerie MAGNIN-A
118 Boulevard Richard-Lenoir, 75011 Paris
http://www.magnin-a.com/

la Galerie Natalie Seroussi
34 Rue de Seine, 75006 Paris
http://www.natalieseroussi.com/

AUCUN COMMENTAIRE

X
X