• Participez au sixMic Crowfunding !

Shaka Ponk ! Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres !!!!!

shakaponk

On les aime on les adore et grande nouvelle dans le monde de la musique et des musicos, les Shaka Ponk ont été fait Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres,  par Madame Aurélie Filippetti, la ministre de la Culture et de la Communication. Avec la sortie de leur nouvel album « The White Pixel Ape » et une extraordinaire tournée 2014, les Shaka Ponk ont tout pour encore faire une superbe année !!

Le discours d’Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication

How we kill stars, le titre qui vous a fait connaître du grand public, l’annonce sans détour : «This is bio-mecanica deep inside» (au fond, c’est de la bio-mécanique). Alternatif et écologiste, votre univers de sons et d’images aux influences multiples et à l’énergie communicative, explore à un rythme effréné une hybridité éminemment moderne, entre le virtuel et le réel, la toile et la scène, au plus près des pratiques culturelles actuelles. Qu’il soit « simple bot »1 ou « simple man » pour reprendre les paroles de votre titre phare, le public est au coeur d’une démarche artistique où musique, graphisme et activisme sont vécus de manière collective et participative.

Aux origines de votre aventure, il y a tout d’abord un groupe d’amis passionnés de musique et à la pointe des innovations numériques. Il y a aussi Mister Goz, le fameux singe de synthèse conçu par un hacker californien pour détourner les campagnes publicitaires, dont vous vous emparez pour incarner votre message et votre esthétique. Cette créature subversive hirsute, aux accents rock et engagés, devient la mascotte de votre collectif.

C’est à Berlin que vous développez, au coeur de la scène musicale alternative en pleine ébullition, l’identité musicale et visuelle de votre groupe : éclectique, à la croisée des disciplines, du graphisme à la vidéo, de l’électronique et du rock. Après un premier album en 2006, Loco con the french talking, vous multipliez les scènes et les premières parties à travers l’Europe.

Vous revenez ensuite à Paris où vos albums Bad Porn Movie Trax (2009) et The Geeks and the Jerkin’ Socks (2011) sont accueillis avec enthousiasme. En 2010, vous êtes une des révélations des Victoires de la musique : How we kill stars électrise le plateau et séduit les spectateurs en grand nombre. Après deux Victoires de la musique en 2012 et 2013, le public est au rendez-vous et vos concerts se font systématiquement à guichet fermé. Un succès que ne manquera pas de rencontrer votre dernier album, The White Pixel Ape, sorti hier.

Cette réussite, vous la devez surtout à la scène. A votre énergie explosive et contagieuse qui enflamme les salles grâce à un ensemble survolté d’images et de sons scénarisés autour de CC à la guitare, de Frah qui finit par s’emparer durablement du micro un soir de concert où une défaillance technique prive Mr Goz de sa voix, de Mandris à la basse, de Steve au clavier, Ion à la batterie et de Samaha, la dernière recrue, au chant.

Votre énergie illustre ce « primitivisme rythmique du rock » décrit par Milan Kundera, pour qui la musique rock est « battement du coeur amplifié », «prolongation d’un seul moment d’extase».

Vous avez fait d’internet votre terrain de jeu. De Myspace à la Monki TV, votre propre chaîne télé en ligne, sans oublier votre présence active sur les réseaux sociaux, vous entretenez une relation permanente avec ceux qui vous suivent et vous aiment, transposant volontiers Shaka Ponk dans un monde imaginaire, virtuel et participatif, qui emprunte au jeu vidéo et à la culture geek. Vous êtes les représentants d’une nouvelle génération d’artistes qui a su s’emparer des innovations technologiques pour placer le public au coeur du projet artistique et de toutes les audaces créatives.

Cette liberté, vous la devez à votre maison de disque, le label indépendant Tôt ou tard – et je salue Vincent Frérebeau – qui fait toute confiance à votre créativité que l’on peut entendre et voir dans chacun des clips que vous réalisez vous-même. C’est pour cette explosion de créativité et de dynamisme, pour votre culture musicale novatrice qui sollicite tous les sens et l’imaginaire, pour votre engagement musical et citoyen ouvert à la participation de chacun qui fait entrer les innovations technologiques dans la démarche artistique, que nous vous distinguons aujourd’hui.

A travers vous, la République des Arts et des Lettres, celle des artistes et des créateurs qui font vivre la culture de notre pays, rend hommage aux nouveaux visages de la scène musicale française, ceux qui s’adresse au jeune public en France et en Europe et sont les acteurs et défenseurs de la vitalité et de la diversité musicales de notre pays.

Chère Samaha ACHOU, au nom de la République française, nous vous faisons Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres. Cher Frah CHARON, au nom de la République française, nous vous faisons Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres. Cher Mandris DA CRU, au nom de la République française, nous vous faisons Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres. Cher Steve DESGARCEAUX, au nom de la République française, nous vous faisons Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres.   Cher Ion MEUNIER, au nom de la République française, nous vous faisons Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres. Cher Cyril ROGER, au nom de la République française, nous vous faisons Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres.

Shaka Ponk, Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres

SHAKA PONK en concert 2014

 

LILLE (59)

  • Zénith 31/05/2014

PARIS (75)

  • Zénith 05/06/2014

PARIS (75)

  • Zénith 06/06/2014

PARIS (75)

  • Zénith 07/06/2014

PARIS (75)

  • SOLIDAYS 27/06/2014

etc….

The White Pixel Ape sur Amazon

Tags:

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

laura chaplin

Rencontre avec Laura Chaplin et Isabelle Colbrant

La galerie More Art Tea de Grenoble a ouvert sa saison 2015 avec une ...

Mixfader

Mixfader réinvente le matériel DJ

Simple d’emploi et ultra portable, Mixfader inaugure une nouvelle ère dans l’industrie DJ. Il ...