Portes Ouvertes d’Anvers aux Abbesses

anvers aux abesses

Chaque année, les artistes membres de l’Association « Anvers aux Abbesses », qu’ils soient peintres, sculpteurs, céramistes, mosaïstes, brodeurs, photographes, plasticiens, sculpteurs papiers, vitraillistes, plasticiens ouvrent les portes de leurs lieux de création situés dans les 18e et 9e arrondissements de Paris.

Ce ne sont pas moins de 100 artistes qui accueillent les visiteurs dans une ambiance détendue et chaleureuse, faisant ainsi perdurer la tradition selon laquelle le quartier de la Butte Montmartre est le quartier de la jeune création et des artistes et où les touristes viennent souvent de très loin pour retrouver l’ambiance artistique typique qui rappelle « La Bohème ».

En marchant d’atelier en atelier, c’est une approche multiple de l’art qui s’offre au public ; « Créer des émotions, s’exprimer à travers une technique artistique, sortir de la solitude de l’atelier, les Portes ouvertes c’est un peu tout ça. Elles permettent de rassembler artistes et public. Collectionneurs ou visiteurs occasionnels portent un regard toujours curieux et intéressé sur les œuvres. » explique Sophie Taïs, sculpteur et présidente de l’Association d’Anvers aux Abbesses.

Pour visiter, c’est très simple, il suffit de se munir de l’affiche/plan remise gratuitement dans les ateliers ou téléchargeable sur le site de l’association. Les visiteurs créent leur propre parcours au gré de leurs envies soit en fonction d’un quartier, soit en fonction d’une technique. Chaque lieu d’exposition est signalé par une bannière rouge.

Les « Emiles » est le concours organisé pour les artistes de l’Association. Les artistes qui le souhaitent, réalisent un petit format dont la taille et la forme sont définies par le lauréat de l’année précédente. May S-G, lauréate 2013, a proposé aux artistes de travailler, cette année, sur un format 15×24,27 cm dont la particularité est d’observer la règle du nombre d’or.

Le jeudi qui précède les Portes ouvertes, un jury d’experts se réunit à huis clos pour élire « l’Emile » de l’année. Celui-ci est acquis par l’Association pour 200 €, il rejoint ainsi le fonds artistique de l’Association dont la vocation est d’être exposée. Tous les « Emiles » sont réunis et présentés au Point accueil durant les Portes ouvertes et mis en vente pour 100 €, une façon originale d’acquérir une œuvre d’art.

Une tombola permet également de gagner une des œuvres faisant partie des « Emiles ». Pour les visiteurs qui le souhaitent, il suffit de remplir un bulletin remis sur place et de le déposer dans un des ateliers. Un tirage au sort désigne le gagnant de « l’Emile ».

Informations pratiques

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

PAREIDOLIE

PAREIDOLIE : le Salon International du Dessin Contemporain de Marseille

PAREIDOLIE, le Salon International du Dessin Contemporain de Marseille, temps fort de la rentrée ...

Picasso « Les femmes d'Alger »

Et pour quelques 179,3 millions de dollars de plus !

L'argent fait-il le bonheur de l'art? on est en droit d'en douter, mais une ...

ARGILLA 2017 Biennale internationale de la céramique

Argilla 2017 : la Biennale internationale de la céramique

Parmi les rendez-vous annuels de la céramique internationale, Argilla occupe une place de choix ...