• Participez au sixMic Crowfunding !

Emmanuel Macron mutualise ce soir a Paris

macron emmanuel

Premier grand meeting d’Emmanuel Macron ce soir à Paris 

Aujourd’hui 12 juillet, dans la salle de la Mutualité à Paris, se tient le premier grand meeting d’Emmanuel Macron. Un rassemblement aux allures de campagne présidentielle car, depuis le 6 avril, date du lancement de son mouvement En Marche !, l’homme politique suscite de nombreuses interrogations auprès de ceux qui craignent qu’il ne leur pique leur place de candidat !

Mais c’est à l’Elysée que la démarche du ministre suscite le plus d’inquiétude puisque Emmanuel Macron pourrait bien être candidat contre ou à la place du président de la République. C’est un secret qui se veut d’être de polichinelle et qui comme d’habitude est monté au fur et à mesure du temps en opération de déstabilisation / communication. François Hollande, dans ses derniers retranchements, n’a plus grand chose à sauver si ce n’est sa place de Président, mais cela à condition que personne d’autre, de son côté gauche, ne se présente… En coulisse, l’ancien protégé commence à sérieusement agacer le président de la République. « Il pouvait élargir ma base. Mais à chaque fois qu’il parle, c’est une attaque contre moi« , rapporte Le Canard Enchaîné.

Dans les colonnes de Ouest France, Emmanuel Macron déclare: « On est à un moment de la vie gouvernementale qui est intense, brutal (…), je ne veux pas quitter le bateau à un moment où c’est difficile !« .

Mais le 7 juillet, lors de l’hommage national à Michel Rocard aux Invalides, le président de la République a fait l’éloge de la loyauté politique de l’ancien ministre, en rappelant que « jamais, il n’a joué contre sa famille politique, même quand il a fallu qu’il s’efface devant François Mitterand en 1981 et 1988 ».

S’effacer… Que le mot doit être dur à entendre. S’effacer à gauche, actuellement, est ce qu’il y a de plus dur pour beaucoup. Comme nous l’avions écrit en avril de cette année, Emmanuel Macron vise le sommet et rien d’autre. Sinon pourquoi tout ce tintamarre et toutes ces réunions, toutes ces petites déclarations qui alimentent en permanence les ouï- dire de tous les gens concernés par ce premier de la classe.

« Je ne concours pas pour le maillot à pois ou le maillot blanc, ni pour le maillot vert. Quand on fait du vélo, c’est le maillot jaune« , a indiqué M. Macron en marge d’une visite sur le Tour de France le week-end dernier.

Quoi qu’il en soit, et selon son entourage, pas de déclaration de candidature à attendre à partir de 20H00 à la Mutualité, ni même de sortie du gouvernement : il n’y aura « pas d’annonce personnelle« . Exit donc aussi les rumeurs de départ à la mi-juillet évoquées par plusieurs médias.

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?