Prêt-À-Porter Printemps-Été 2020 - Photo : Piero Biasion

Prêt-À-Porter : Avec 80% de visiteurs étrangers, à Paris, les semaines de défilé génèrent 1,2 Md€ de retombées.

Les créateurs pour la saison printemps été 2020 ont défini une nouvelle vision de la femme revisitée, plus libre, plus joyeuse. Les classiques ont été repensé grâce à l’ingéniosité de la coupe et des couleurs. La Paris Fashion Week intervient en clôture du fashion month, après celle de New York, de Londres et de Milan, elle s’est achevée avec le défilé Louis Vuitton qui s’est tenu au Louvre.

Le défilé Chanel, le premier de cette saison signé Virginie Viard, a fait converger tout le gratin international  au Grand Palais, sur les toits de Paris. C’est la première fois que la directrice artistique qui a succédé à Karl Lagerfeld, proposait une collection estivale. Ainsi Paris vit au rythme des défilés de prêt-à-porter, un rendez-vous mondial qui compte 76 défilés.

En 2017, la mode a brassé à Paris environ 450 millions d’euros. La Fashion week de septembre est celle qui a le plus d’impact, déclare Pascal Morand, président exécutif de la Fédération de la Haute couture et de la mode (FHCM). Avec 80 % de visiteurs étrangers, à Paris, ces semaines de défilé génèrent 1,2 Md€ de retombées. Quoi qu’il en soit pour la Fédération, les défilés, les présentations et la Fashion Week, sont une expression essentielle de la création. Elle rassemble plus d’une centaine de maisons de création, françaises et internationales.

Mode, Fashion Week et développement durable

La Fédération de la Haute Couture et de la Mode souhaite rappeler ses engagements. A l’image des marques de création qui la composent, la Fédération s’est pleinement emparée de l’ensemble des enjeux du développement durable. Le comité exécutif de la Fédération a ainsi pris la décision de créer une commission dédiée à ce sujet en 2018 et active depuis janvier 2019. Avec en 2020, passage au sans plastique à usage unique, lancement d’une communication responsable et sensibilisation de l’ensemble des parties prenantes aux enjeux du développement durable, mise en place d’une aide au tri des déchets et à leur valorisation.

L’industrie de la Mode en France représente :

– 154Mds d’€ de CA par an pour l’industrie de la Mode en France
– 35,7Mds d’€ de CA par an à l’export
– 616 000 emplois directs
– Taux d’exportation des marques de création : 90%

La Paris Fashion Week représente :

– 440M d’€ de CA par an (visitorat, événementiel, showrooms)
– 1,164Mds d’€ de CA par an en incluant la Market Week
– De l’ordre de 5 000 participants
– De l’ordre de 5 000 équivalents temps plein pour l’emploi
– De très loin la Fashion Week la plus internationale

Chiffres 2016, IFM / Quadrat

Toutes les photos ©Piero Biasion