Marc Didou : Regard d’artiste au Domaine de Trévarez

0
217
Marc Didou
Marc Didou

Tous les ans, le Domaine de Trévarez, invite un artiste à habiter le lieu en s’en inspirant. Cette année, c’est le sculpteur Marc Didou qui est accueilli dans le cadre de la programmation de Regard d’artiste.

A la suite de Felice Varini, Robert Schad, Gilles Clément et Eva Jospin et d’autres encore, chaque année le Domaine de Trévarez, lieu patrimonial finistérien dont le château est classé Patrimoine du 20ème siècle et le parc labellisé Jardin Remarquable, invite un artiste à habiter le lieu en s’en inspirant. Et cette année, c’est le sculpteur Marc Didou qui est accueilli dans le cadre de la programmation de Regard d’artiste.

Les oeuvres présentés cette année par le sculpteur Marc Didou ont une résonance particulière au Domaine de Trévarez dont la construction, au tournant du 20e siècle, coïncide avec l’essor industriel et l’apparition des constructions métalliques à la Eiffel. L’histoire du Domaine de Trévarez est marquée par l’empreinte d’un homme, James de Kerjégu né à Trévarez en 1846 et mort peu de temps après la fin de la construction du château en 1908.

Plus d’un siècle plus tard, les troncs d’arbre monumentaux posés à même le sol ou sur de gros blocs de métal façonnés et polis ici et là dans le vaste parc boisé de Trévarez et au rez-de chaussée des écuries, posent la question de la nature et de l’artifice.

« Souvent le monde de l’industrie, celui des technologies comme la métallurgie par exemple, considère la nature comme une ressource à exploiter, la nature comme une énergie à transformer. Mais les consciences d’aujourd’hui perçoivent aussi les revers d’une nature violentée, menacée et en danger. Mon regard d’artiste, nourri par un manque et par la distance qui m’en sépare, est celui d’une nature rêvée qu’il me faut recréer pour mieux pouvoir la retrouver et la renouveler. » Marc Didou

Réalisés à partir d’anciens oléoducs, découpés, retournés et soudés, ces troncs aux formes et aux écorces diverses, ont une présence forte. Chez Marc Didou, la question réside dans l’écart qui nous sépare de la nature. L’artiste nous dit : « Lorsque je cherche à transformer le tronçon d’un oléoduc pour lui donner l’apparence naturelle d’un tronc d’arbre, je sais que chacun d’eux sert à faire transiter les fluides de la terre. Je m’efforce d’en rendre l’écho ».

L’exposition rassemble une douzaine d’œuvres monumentales réalisées entre 2014 et 2019, ainsi qu’une collection de clichés et de textes de l’artiste qui révèle son processus de création.

Chemins du patrimoine en Finistère

Depuis 2006, cinq remarquables domaines patrimoniaux du Finistère – l’Abbaye de Daoulas, l’Abbaye du Relec, le Manoir de Kernault, le Château de Kerjean et le Domaine de Trévarez – sont réunis au sein de l’établissement public de coopération culturelle « Chemins du patrimoine en Finistère ». 5 sites et autant de lieux où découvrir une histoire et un patrimoine construits au fil des siècles dans une tension permanente entre traditions et modernités, enracinement local et désir d’horizons nouveaux…

Photo : Carbon Steel Pipe ©Philippe Robin