• Soutenir artsixMic
  • Communiquez avec artsixMic !
    Communivation

Fiona Monbet passe des airs de violon en Contrebande

Fiona Monbet

La violoniste prodige Fiona Monbet, élève de Didier Lockwood, est de retour avec Contrebande, escapade entre jazz et musique classique.

Ecouter le violon de Fiona Monbet est toujours un exercice fascinant, et qui ne laisse pas de subjuguer par sa grâce, la qualité du son, et cette apparence de facilité qui éblouit. Mais trêve de virtuosité, enfant prodige, Fiona Monbet en a bel et bien fini avec l’esbroufe et les concours académiques. Elle est de retour le 26/10 avec Contrebande, son second album en quartet, entourée de Pierre Cussac (accordéon), Damien Varaillon (contrebasse) et Antoine Boyer (guitare) qui composent le plus souvent ensemble des airs pétillants d’un folklore d’un pays encore non répertorié. Cela démarre par une Valse, puis se poursuit avec un Tango, une reprise de Jobim, une autre de Gershwin, des accents des Balkans et pour finir, L’aveu, hommage au maître Didier Lockwood, qui a montré à Fiona Monbet que les frontières musicales étaient autant de murs à abattre.

Lyrique, dynamique, le violon de Fiona Monbet serpente entre style, pays et époque avec une multitude d’airs souvent dansants, faisant entrer en Contrebande, des accents d’autrefois. A ne pas rater le 24 novembre à Paris au Café de la Danse.

Valse - Fiona Monbet

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité