fbpx
Accueil Politique Emmanuel Macron et la Culture : Après la pluie viendra un jour...

Emmanuel Macron et la Culture : Après la pluie viendra un jour le beau temps !

0
1453
Emmanuel Macron et la Culture
Emmanuel Macron et la Culture le 6 mai 2020

Emmanuel Macron et la Culture : Après la pluie viendra un jour le beau temps ! Debout les gars, réveillez-vous, Il va falloir en mettre un coup. Cette montagne que tu vois, on en viendra à bout les gars. Un bulldozer et deux cents bras, et passera la route !…

Emmanuel Macron a dévoilé ce mercredi ses premières pistes et mesures pour aider le secteur de la culture à faire face à la crise du Covid-19. Accompagné de Franck Riester, le ministre de la Culture, et d’une douzaine d’artistes comme la chanteuse Catherine Ringer, les réalisateurs Eric Tolédano et Olivier Nakache, le metteur en scène Stanislas Nordey, l’écrivain Aurélien Bellanger, l’actrice Sandrine Kiberlain…Si le gouvernement semble avoir répondu à quelques attentes du monde de la culture, le chemin reste encore long avant de dissiper toutes les nombreuses craintes qui sont restées en suspens.

Les attentes des professionnels du secteur, pour lequel travaillent 1,3 million de personnes, sont immenses, les conséquences financières de sa paralysie forcée sont désastreuses.

Le Président a donc annoncé, la réouverture des librairies, musées, disquaires et galeries d’art, et certains musées pourront rouvrir dès le 11 mai, le flou domine encore largement, notamment pour les concerts, les salles de cinéma, les théâtres. Qui plus est, quand les rassemblements de plus de 5.000 personnes restent interdits au moins jusqu’à fin août..

L’instauration d’une «année blanche» pour les intermittents comme le réclamaient ces derniers dans différentes pétitions. L’annonce d’un programme de commande publique pour les créateurs de moins de trente ans.

Un certain nombre de mesures ont été annoncées mais ce plan reste “insuffisant” pour certains comme l’ancien ministre de la culture, a déclaré ce matin Frédéric Mitterrand sur RTL. Mais aussi  “On parle aux acteurs culturels mais on ne parle pas de culture, je n’aurais pas fait les choses comme ça. Je n’ai pas aimé la forme de la présentation. Emmanuel Macron est débraillé, il ne se réinvente pas et il fait de la mise en scène et ça me gêne.”, “Le travail et la politique menés par l’actuel ministre de la Culture, Franck Riester, qu’il considère comme “le meilleur ministre de la Culture depuis longtemps”. “On ne permet pas à Franck Riester de s’exprimer.” 

Emmanuel Macron s’est aussi dit favorable à un fonds d’indemnisation pour les tournages annulés et dans l’incapacité de reprendre, le secteur n’étant pas assuré contre les pandémies.

« Nous allons donner des heures qui permettront aux intermittents du spectacle de créer ». Nous avons des milliers d’artistes couverts par l’intermittence, et de l’autre, des milliers d’enfants qui ne pourront pas tous retourner à l’école et qui, cet été, ne partiront pas en vacances. Pourquoi ne pas faire en sorte que les uns et les autres se rencontrent, au plus grand bénéfice de chacun ?

Demander aux intermittents de faire les nounous des colonies de vacances, ce n’est pas la solution !” Frédéric Mitterrand considérant cela comme choquant.

Sur franceinfo.fr, et pour Jean-Michel Ribes, le directeur du théâtre du Rond-Point “Il y avait un côté : Débrouillez-vous !” “Au Rond-Point, on a inventé un nombre de spectacles incroyable. Aujourd’hui, on veut bien continuer à inventer. Le problème, c’est qu’il faut qu’on nous libère des contraintes qui nous empêchent d’inventer”.

Quoi qu’il en soit et pour des milliers de personnes cette année 2020 est d’ores et déjà morte, en tous les cas empêtrée dans tout ce foutoir de déclaration, qui même misent bout à bout n’apportent pas grand chose à ceux qui en on vraiment besoin. Qu’en dire de nous, petits éditeurs de presse, qui allons boire une nouvelle fois la tasse.

Photo : Image extraite de la vidéo

Visioconférence avec des artistes de différents champs de la création.

Les détails des annonces par le ministre de la culture Franck Riester

Protéger les artistes dans cette période difficile.

AUCUN COMMENTAIRE

X
X