Les animaux du Roi
Les animaux du Roi

Les animaux du Roi : 300 œuvres permettent de faire revivre un bestiaire constitué des milliers d’animaux qui peuplaient le château sous l’Ancien Régime.

Dès sa création, le château de Versailles a favorisé le développement d’un nouveau rapport au monde animal. Peut-on imaginer aujourd’hui le château de Versailles et ses jardins regorgeant de vie animale ? Pourtant les animaux de compagnie se comptaient par dizaines dans le château où chiens, singes, chats, oiseaux… vivaient dans les appartements et les antichambres.

La Ménagerie, aujourd’hui disparue, abritait les animaux les plus rares, du coati au couagga, du casoar à la grue couronnée. Dans le parc, le gibier était abondant, 2000 chevaux étaient rattachés aux écuries royales et 300 chiens de chasse logeaient dans le grand chenil. Les animaux apparaissent aussi partout dans les décors du château et des jardins, où ils sont représentés pour leur symbolique mythologique ou politique. Louis XIV, Louis XV et Louis XVI ont vécu à Versailles entourés d’animaux, suivant leur propre goût ou en lien avec des pratiques et des intérêts de la cour. Sous l’Ancien Régime, les animaux sont partout dans la résidence royale.

« regarder les bêtes pour ce qu’elles sont comme le voulaient les rois, des « êtres sensibles » et non des machines… » Texte extrait du catalogue de l’exposition “Les animaux du Roi”, coédition Château de Versailles – Liénart

Jusqu’au 13 février 2022, environ 300 œuvres permettent de faire revivre un impressionnant bestiaire constitué des milliers d’animaux qui peuplaient le château sous l’Ancien Régime. L’exposition met aussi en lumière la résistance des grands esprits de la Cour à la vision cartésienne réduisant les animaux à des machines, une théorie qui leur déniait intelligence et sensibilité. À l’occasion de cette exposition, cette faune fait son retour à Versailles, où elle n’a pas disparu sans laisser de traces.

Commissariat d’exposition :

Alexandre Maral, conservateur général au château de Versailles, en charge des sculptures et directeur du Centre de recherche du château de Versailles. Nicolas Milovanovic, conservateur en chef au Musée du Louvre, responsable des peintures françaises du XVIIe siècle.

Scénographie :  Guicciardini&Magni Architetti

Éléphant du Congo vu de face
Éléphant du Congo vu de face Pieter Boel 1622 1674 Vers 1668 1674 Pierre noire avec rehauts de pastel Musée du Louvre © RMN Grand Palais musée du Louvre Michèle Bello

Exposition "Les Animaux du Roi"