l’Envers du Verre dans l’Avesnois
l’Envers du Verre dans l’Avesnois - Photo by Jean Marc Lebeaupin

l’Envers du Verre dans l’Avesnois, vous invite à découvrir une exposition au cœur d’une scénographie inspirée des codes de la caisserie industrielle.

Le verre, sert à désigner un matériau ou un alliage dur, fragile et transparent au rayonnement. Le verre est un matériau amorphe, c’est-à-dire non cristallin. Il naît d’un mélange de sable siliceux, de chaux ou de soude porté à de très hautes températures (fusion), devenant ainsi transparent, fluide, puis après avoir refroidi, solide mais généralement fragile. Pour le rendre plus résistants, on le recuit dans une galerie chauffée à 300 degrés.

Aux frontières des sciences et des techniques, des arts et du design, le verre révèle toutes sa personnalité à travers de nombreux objets. Sa transparence, sa coloration, son extrême plasticité associées à sa dureté en font un matériau aux multiples atouts. Depuis la découverte du verre vers –5 000 av. J.-C., dans le bassin méditerranéen, les hommes n’ont eu de cesse d’apprendre à l’apprivoiser. Aujourd’hui, le verre est partout, couvrant, grâce à la richesse de ses propriétés, une grande diversité d’usages comme : Lunettes, verrerie de table, bouteilles, mais aussi architecture, électricité, télécommunications, textile, chimie de laboratoire…

L’ENVERS DU VERRE

Pour comprendre toute la complexité du verre et ses liens avec notre quotidien, l’écomusée de l’Avesnois a développé quatre parcours illustrés par des livrets pédagogiques et un système de pictogrammes, réalisables en autonomie ou avec un médiateur. Avec son exposition “L’ENVERS DU VERRE ” jusqu’au 3 juillet 2022, il vous invite à découvrir cette nouvelle exposition au cœur d’une scénographie inspirée des codes de la caisserie industrielle. 300 objets, maquettes, photographies et archives de cette exposition unique, ont été puisés dans les collections de l’écomusée, dans celles des Musées des Hauts-de-France, du Musée National des Arts et Métiers, de collectionneurs, de designers, de Meilleurs Ouvriers de France et de l’INA.

En complément de l’exposition l’écomusée vous propose également une immersion à l’atelier-musée du verre, implanté sur le site d’exception de Parant à Trélon, une ancienne verrerie, avec des démonstrations permanentes de soufflage, des ateliers et des résidences de designers. Mais aussi, le musée du textile et de la vie sociale occupe, à Fourmies, une filature de laine peignée de 1863. Des salles d’exposition qui regroupent un important parc de machines de filature et de tissage, des archives et collections, et des expositions temporaires originales et thématiques. Un parcours muséographique plonge le visiteur dans la vie quotidienne du monde ouvrier à la fin du XIXème. L’écomusée de l’Avesnois qui s’est vu décerner le label « Exposition d’intérêt national » par le Ministère de la Culture.

Un musée ouvert à tous

Habitants, touristes, usagers, entreprises… Depuis sa création, l’écomusée de l’Avesnois a à cœur de proposer des activités adaptés à tous les publics. Des weeks-ends festifs sont par exemple régulièrement organisés à l’occasion de l’ouverture d’une exposition ou d’un moment fort. Une volonté clairement affichée : proposer, sur ce territoire rural de l’Avesnois, une programmation constante d’activités culturelles ouverte à tous les âges. Un agenda sort ainsi au fil des saisons…

À Trélon notamment, l’atelier-musée du verre ne fait pas que montrer : il produit. Inspirés par l’histoire du territoire et les collections qu’il conserve, les verriers et designers invités conçoivent des gammes éditées et vendues en boutique. Ensembles toutes ces activités participent à faire de l’Avesnois une destination touristique aux multiples facettes.