outsider art fair 2020
outsider art fair 2020

L’exposition Sexual Personae, présentée lors de l’Outsider Art Fair, se penche sur la représentation de la figure féminine dans les oeuvres d’artistes internationaux masculins, féminins et non-binaires associés à l’art brut.

Fondée à New York en 1993, l’Outsider Art Fair rencontre immédiatement un vif succès, reconnue pour son esprit anti-conformiste. Célébrant ses 27 ans d’existence, la foire est devenue une véritable institution dont Nikki Iacovella en est la nouvelle directrice depuis septembre 2020.

La foire adopte pour la première fois cette année un modèle hybride, comportant un volet digital et une exposition coproduite en partenariat avec l’Hôtel Drouot, accessible depuis le site outsiderartfair.com. L’exposition Sexual Personae, sous le commissariat de Alison M. Gingeras, est dédiée à la représentation de figures féminines dans les oeuvres avec une large sélection d’artistes autodidactes, outsiders et bruts.

Cette exposition offre un vaste panorama d’archétypes représentatif de cet art en marge, dont les « Vivian Girls » de Henry Darger, une vierge contemporaine d’Elisabetta Zangrandi et les photographies de la femme d’Eugene von Bruenchenhein en pin-up.

« N’ayant pas eu à subir l’influence de l’art académique, ou la censure diligemment exercée par les grandes institutions artistiques sur les moeurs sociales, l’idée que ces outsiders se font de « la femme » en général, du féminin et du genre est donc sans doute moins lourdement conditionnée que celle des artistes modernes et contemporains. » Alison Gingeras

Selon Carl Jung, notre inconscient collectif est peuplé d’archétypes et de symboles universels. Qu’ils soient autodidactes ou non, les artistes puisent souvent dans cet inconscient collectif pour créer leur iconographie, opérant un retour vers ce fonds commun pour représenter leurs personnages féminins : mères, reines, séductrices, écolières, vierges, fées, chasseresses, sorcières, déesses, putains. Alors que les artistes ayant reçu une formation académique étudient le dessin à partir de modèles vivants et se familiarisent avec la longue tradition de la représentation féminine en art, les artistes outsiders ne tirent presque jamais leur inspiration des conventions ni du répertoire formel de l’histoire de l’art.

Photo : Carlo ZinelliQuattro uomini verdie uccelli su sfondo giallo (Four green men and birds on yellow background), 1963. Tempera sur papier, 51 x 70 cm. Collection de Oliana et Alessandro Zinelli

Eugene Von Bruenchenhein
De gauche à droite Eugene Von Bruenchenhein sans titre c 1940s 50s Tirage gélatino argentique 9 x 65 cm Henry Darger sans titre They are chased again however and have to give up for want of breath nd aquarelle et graphite sur papier 457 x 813 cm avec laimable autorisation de lOutsider Art Fair

Sexual Personae
Exposition du 21 au 30 octobre 2020

Hôtel Drouot
9 rue Drouot
75009 Paris

outsiderartfair.com
drouot.com