Phillip Noyce « The Giver » au cinéma le 29 octobre

Lois Lowry avait situé l’action de son livre dans un futur où la société, si elle paraissait dans un premier temps utopique et peuplée d’individus formatés pour ne plus ressentir aucune émotion, se révélait être en fait par la suite totalement dystopique.

La société idéale se devait d’être peuplée d’individus dépourvus de sentiments, d’émotions, sans souvenir ni couleur, où seule une personne unique « the giver » avait la responsabilité de conserver les traces émotionnelles du passé.

Lorsque l’on demande à Jonas d’être le nouveau « giver », il voit son monde bouleversé et découvre l’infini potentiel de celui qui l’entoure.

Il apprendra très vite que comme toute chose, repousser les limites à un prix. A sa sortie, le livre avait été jugé inapproprié pour le jeune public et pourtant il a reçu en 1994 la Newbery Medal , a été vendu au-delà des 5 millions d’exemplaires et fait partie des programmes scolaires en Australie, au Canada et aux Etats-Unis.

SYNOPSIS

Dans un futur lointain, les émotions ont été éradiquées, les couleurs bannies et les souvenirs supprimés pour créer un monde idéal. Seule une personne, « The Giver », a la lourde tâche de conserver les émotions du passé. Jonas, un jeune homme comme les autres voit son destin bouleversé lorsqu’on lui demande de devenir le nouveau « Giver ». Il découvre le potentiel infini du monde qui l’entoure, mais il va très vite apprendre que repousser les limites a un prix.

Réalisé par Phillip Noyce d’après le best-seller de Lois Lowry.
Avec Jeff Bridges, Katie Holmes, Taylor Swift, Alexander Skarsgård, Meryl Streep et Brenton Thwaites dans le rôle de Jonas.

Au cinéma le 29 octobre

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Punk's Dead

le film « PUNK’S DEAD » recherche son distributeur !

James Anthony Merendino, né le 11 Janvier 1969 est un réalisateur et scénariste américain. ...

mohamad-movie.com

Le cinéaste iranien Majid Majidi veut casser « l’image violente » de l’islam

Majid Majidi, cinéaste iranien, a réalisé "Mahomet", une super-production sur l'enfance du prophète pour ...

Terminator Genisys

Schwarzy le gentil Terminator de Terminator Genisys

Schwarzy le retour encore et encore est une nouvelle fois fidèle au poste et ...