• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Oliviero Toscani, rencontre avec un photographe qui interpelle

Oliviero Toscani

Oliviero Toscani : « LE MARIAGE N’EST PAS SIMPLEMENT UN MARIAGE, C’EST UNE RENCONTRE CULTURELLE »

Si son nom vous est inconnu, vous connaissez pourtant son travail pour l’avoir maintes fois regardé, admiré ou critiqué. En effet, Oliviero Toscani n’est autre que ce photographe italien mondialement connu pour avoir imaginé et créé des campagnes publicitaires sur affiches particulièrement controversées pour le compte de l’entreprise textile italienne Benetton durant les années 1990. La plupart des campagnes incriminées étaient institutionnelles et ne concernaient que la marque de vêtements. Elles étaient le plus souvent composées d’une photographie potentiellement choquante seulement accompagnée du logotype de Benetton, sans commentaire ni autre légende.

Rappelez- vous ainsi celle qui avait soulevé tant de polémiques et qui représentait un homme mourant du SIDA allongé dans un lit d’hôpital et entouré de ses proches…Et bien, Oliviero Toscani c’était lui ! Il a abordé de par son travail de nombreux autres thèmes tel le racisme, la guerre, la religion ou la peine de mort. Il avait suscité de nombreuses critiques en concevant l’affiche du film Amen de Costa-Gavras, celle-ci établissant un parallèle entre croix catholique et croix gammée, le film évoquant le rôle du Vatican durant la Seconde Guerre mondiale.

Oliviero Toscani et sa campagne publicitaire pour le compte de la marque de vêtements masculins Ra-Re avait également déclenché une vive controverse il y a un peu plus de dix ans, ses photographies représentant des homosexuels qui s’embrassaient. Les réactions en Italie et les prises de position quant aux droits de la communauté avaient été très vives. En septembre 2007, il s’engage dans la lutte contre l’anorexie avec une nouvelle campagne publicitaire choc pour No-l-ita, marque italienne de vêtements, photographiant Isabelle Caro, une jeune femme anorexique nue au corps squelettique. Quatre ans plus tard, en 2011, il lance un calendrier constitué de photos publicitaires exposant uniquement des sexes féminins en gros plan, et à la fin de la même année, il se fait remarquer en jugeant « pathétiques » les photomontages de la campagne UNHATE présentant des chefs d’État en train de s’embrasser sur la bouche.

Les 18 & 19 mars 2016 dernier, Oliviero Toscani a fait à nouveau parler de lui en lançant une nouvelle campagne en association avec YellowKorner :

« Soyez la star d’un shooting photo exceptionnel par Oliviero Toscani, le maître de la photographie italienne ! Amis, amants, frères, sœurs ou quel que soit votre lien, venez immortaliser votre couple. »

Le photographe-provocateur en s’emparant à nouveau de la thématique du couple a cherché à révéler les antagonismes, opposer les contraires, ou afficher les complémentarités ! Amis, amants, ou frères ennemis ont pu ainsi sceller leur union par un cliché unique, et outre le grand public, acteurs, musiciens, sportifs, politiciens, personnalités religieuses, etc… ont été également invités à se faire photographier lors d’un shooting privé. « Ce mariage est un reportage sur la culture, l’actualité, les sujets de société » explique le photographe, dont l’exposition monographique est présentée à La Hune : http://www.la-hune.com/oliviero-toscani-vous-marie/

Aimé ou honni du grand public, Oliviero Toscani demeure un créateur d’images à la créativité exaltée. En brisant les codes, le photographe italien a proposé au monde de s’affranchir de l’hypocrisie et de la bien-pensance. Oliviero Toscani, une écriture photographique aussi unique que particulière.

Oliviero Toscani : Soyez la star d’un shooting photo exceptionnel

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?