Nourith « Here I Am » Interview, Rencontre

Here i am

D’origine israélienne, Nourith n’est pas seulement chanteuse, mais également auteur- compositeur-interprête. Vivant à Paris, elle y est une des artistes israéliennes les plus appréciées. Fréquentant les studios d’enregistrement dès l’adolescence, elle monte le groupe Rusty Nail, groupe de rock où elle interprête les chansons de Police, Eurythmics et Kate Bushe. C’est en suivant les cours du studio d’Alice Donna et de l’école du théatre national de Chaillot qu’elle rencontre Jean-­Pierre Taieb avec qui elle écrit ses premières chansons. Elle est alors contactée par Eric Serra pour réaliser la bande originale du film « le 5ème élément » de Luc Besson. Aucune répétition ne sera faite, Eric Serra gardera l’intégralité de l’improvisation. « Kol Yishama », son premier album, sort en mars 1999 et connait un fort succès.

En 2000, Nourith est choisie par Pascal Obispo et Eli Chouraqui pour endosser le rôle de Séphora, la femme de Moïse dans la comédie musicale les Dix Commandements. Octobre 2002, Nourith sort son deuxième album ; elle y collabore avec les anciens paroliers de Bashung pour les textes. Elle se lance ensuite seule dans la composition à la tête d’un nouveau projet d’album avec des textes écrits en hébreu, français et anglais. Après avoir rencontré l’homme de sa vie et donné naissance à deux enfants, Nourith revient avec un nouvel album « Here I Am »  attendu dans les bacs courant janvier.

Cet album, qui est le premier où elle écrit, compose et participe aux arrangements, est né d’une rencontre fortuite dans les rues de Paris entre une rythmique reggae et la chanson mythique de Michel Polnareff « lettre à France ». « Ça m‘est venu en marchant. J’avais découvert cette chanson peu avant et, quand j’ai imaginé cet arrangement, ça sonnait tellement bien que ça a été un détonateur et je me suis enfin sentie prête à sortir l’album. Je suis moi aussi entre deux pays. J’ai des choses à dire à la France. Je l’aime. J’ai émigré, j’ai choisi de vivre ici et j’aimerais que ce pays s’épanouisse tout entier comme j’ai pu m’y épanouir. » Bercé par le son de ses doux accents, cet album nous révèle une nouvelle Nourith ; Les textes, empreints de profondeur et d’une vive émotion, nous emmènent sur les chemins de la vie, de la mort et de la foi, sur les chemins de Nourith, sur ceux qu’elle a choisi d’emprunter et où elle a découvert sa véritable identité artistique.

  • Nourith, en concert  au divan du monde le 30/1/14 à 20h30

Nourith : l’Interview 

 

Nourith « Here I Am »

 

Nourith  « Toute étrangère »

Nourith  » Lettre à France »

  • « Here I Am » en janvier 2014 chez Believe / Abacaba
  • Le site de Nourith : www.nourithmusic.fr

Tags:

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Jean Le Moal - Jean Le Moal dans son atelier rue Le Verrier à Paris, vers 1955, photographie John Craven, archives privées © Tous droits réservés

Le musée de Valence présente l’exposition Jean Le Moal (1909-2007)

Peintre français de la nouvelle école de Paris , designer de vitraux et membre ...

WHOUHAOU

Osez l’aventure WHOUHAOU ! au Studio 13/16

WHOUHAOU ! est une installation immersive tout public dédiée au mouvement, à la danse ...