• Soutenez artsixMic
  • Communiquez avec artsixMic !
    Communivation

Les 41,8 millions de spectateurs cinéma de l’année 2017 ont acheté 209 millions de tickets

spectateurs cinéma 2017

Des spectateurs cinéma de plus en plus multi-équipés, multi-abonnés, fans de contenus et adeptes de SVOD !

Avec 41,8 millions de spectateurs cinéma, l’année 2017 aura séduit 300 000 individus supplémentaires malgré un nombre d’entrées en léger retrait par rapport à 2016. Ils ont acheté 209 millions de tickets. Les spectateurs ont été en revanche moins assidus, souligne Médiamétrie: 69,4% d’entre eux ont été des occasionnels (qui déclarent être allés au cinéma au moins une fois dans l’année), soit 1,4 point de plus que l’an dernier Ces spectateurs occasionnels comptent par ailleurs pour 31,6% des entrées de l’année – un chiffre en progression de près de 3 points en 3 ans – et ils comptent désormais plus que les assidus dans les entrées (32% versus 21%). De plus, les jeunes de 15 à 24 ans représentent 13,8% de ces spectateurs occasionnels, un chiffre en augmentation de 6% sur un an.

Une bonne performance tout de même pour une année cinématographique marquée par l’absence de grandes comédies à succès comme 2016 a pu en connaitre, mais nettement compensée par la bonne santé des autres genres cinématographiques, en tête desquels les drames et les films fantastiques et de science-fiction. Le spectateur de cinéma a en moyenne 38,6 ans, ce qui fait du cinéma le plus jeune des médias. Ceux qui y vont une fois par semaine, ils ne représentent que 3 %, mais cumulent 21 % des entrées, soit 43 millions de tickets en 2017 ! Sur près de 42 millions de spectateurs cinéma en 2017, seuls 7,5 millions ont entendu parler d’un film une semaine avant sa sortie. Et parmi ces spectateurs informés, 36% ont l’intention d’aller le voir. L’an dernier, internet a par ailleurs été le premier média le plus utilisé pour s’informer sur les sorties cinéma, devant la télévision : 2,2 millions de personnes ont entendu parler de la sortie d’un film via internet une semaine avant, 1,9 via la télévision, 1,8 via les cinémas, 1,4 via l’affichage, 800.000 par la presse et 700.000 par la radio. Multi-connectés et amateurs de contenus, les spectateurs cinéma sont, plus que l’ensemble de la population, adeptes de nouvelles technologies et fans de film sous toutes ses formes. Ils sont en moyenne plus équipés de tablettes, plus abonnés à Netflix et pratiquent davantage le replay. Ces spectateurs sont particulièrement sensibles à la SVOD (subscription video on demand). 23,2% d’entre eux pratiquent la SVOD, contre 20% de l’ensemble de la population. Et parmi les spectateurs habitués des salles obscures qui ne pratiquent pas encore la SVOD, 10% ont l’intention de souscrire une offre, soit 4 points de plus que l’ensemble de la population. Autre fait marquant qui témoigne du succès de la SVOD, plus particulièrement auprès des spectateurs occasionnels : près d’un quart d’entre eux (24%) estiment aller moins au cinéma depuis qu’ils sont SVODistes. Ce chiffre est de 17% pour l’ensemble des spectateurs cinéma. Si internet est le média privilégié pour faire connaître les films américains, d’action ou de science-fiction, la télévision reste celui des films français, des comédies et des drames.

« Le pouvoir d’attraction du cinéma reste très vif et résulte d’une combinaison de facteurs qui séduisent toujours plus de spectateurs. Mais le spectateur 2017 diffère de ses prédécesseurs : il est plus occasionnel, il est aussi plus sollicité et tenté par de nouvelles pratiques comme la SVOD. Des nouveaux comportements que les professionnels prennent en compte dans leurs dispositifs d’information pour attirer toujours plus de spectateurs en salles », déclare Marine Boulanger, Directrice du Pôle Cinéma & Entertainment de Médiamétrie

« L’Année cinéma 2017″ repose sur plusieurs études dont « la 75.000 Cinéma », réalisée par Médiamétrie par téléphone et par internet tout au long de l’année sur 85.000 spectateurs de 3 ans et plus.

Photos : Médiamétrie

Des spectateurs cinéma multi-équipés, multi-abonnés, fans de contenus et adeptes de SVOD
Des spectateurs cinéma multi-équipés, multi-abonnés, fans de contenus et adeptes de SVOD
  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Drôles de Noëls

Arles : 13ème édition de Drôles de Noëls

Plus de 130 artistes locaux et nationaux pour plus de 80 spectacles animeront la ...

la Cité du Cinéma

Luc Besson "Master Class" en juin à la Cité du Cinéma

Luc Besson dirigera sur 3 jours une Master Class qui abordera l’environnement professionnel, les ...

Nicolas Lenartowski

le Salon des Créateurs et des Ateliers d’Art 2014

L’Espace des Blancs Manteaux de Paris, en plein cœur du Marais, accueillera du 5 ...