• Abonnez-Vous !
    abonnement artsixMic
  • Communiquez avec artsixMic !
    Communivation
Equal Pay Day 2018 : Égalité salariale femmes-hommes

L’Equal Pay Day ou journée de l’égalité salariale vise à dénoncer l’inégalité salariale entre les femmes et les hommes.Elle symbolise le nombre de jours supplémentaires qu’il faut aux femmes pour gagner le même salaire que les hommes à compétences égales, et à poste de valeur égale.

60 Jours de travail supplémentaires sont nécessaires pour qu’une femme atteigne la rémunération moyenne des hommes cette année en France. À poste égal et âge équivalent, le taux d’écart de salaire hommes-femmes reste encore de 9%. La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a fixé pour objectif la fin des inégalités salariales entre les hommes et les femmes en 2022. La lutte en faveur de l’égalité salariale entre hommes et femmes a déjà enregistré plusieurs avancées en Europe. Les Allemands peuvent depuis cette année demander à leur employeur le montant du salaire de leurs collègues s’ils s’estiment lésés. En Islande, une loi entrée en vigueur au 1er janvier impose aux entreprises de plus de 25 salariés de démontrer une stricte égalité de salaire à compétences égales entre les hommes et les femmes, ainsi qu’en fonction d’autres critères de discrimination comme la religion, l’origine ethnique ou l’âge. Le gouvernement indique qu’il veut en finir avec ces inégalités. En 2020, toutes les entreprises de plus de 50 salariés devront se munir d’un logiciel qui rattaché au logiciel de paie devra permettre de repérer les écarts de salaires. Mais Il faudra attendre 2022 pour que la sanction soit mise en place.

En 2017, l’écart entre le revenu salarial moyen des femmes et des hommes (à compétences égales, et à poste de valeur égale), atteint en effet 23,8% selon les statistiques INSEE 2017. Ce qui conduit les femmes à finir leur année « salariale » cette année le 26 mars 2018, date de l’Equal Pay Day ®

L’Equal Pay Day

L’Equal Pay Day, journée qui vise à dénoncer l’inégalité salariale entre les femmes et les hommes, est organisée depuis 2009 par Business & Professional Women (BPW) en France et fête cette année sa 10ème édition.. Il est lancée en 1988 aux Etats-Unis avec la « Red Purse Campaign » (campagne du sac rouge, symbole du découvert bancaire) pour dénoncer l’écart de salaires entre les femmes et les hommes. Le sigle « BPW » prend alors un autre sens lors de ce cette première manifestation en devenant « Better Pay Women » (Payez mieux les femmes). L’Equal Pay Day, ou journée de l’égalité salariale, symbolise le nombre de jours supplémentaires qu’il faut aux femmes pour gagner le même salaire que les hommes à compétences égales, et à poste de valeur égale.

Le calcul des 60 jours supplémentaires de travail pour 2018 en France est obtenu en multipliant l’écart de revenu salarial moyen femmes-hommes (23,8% en 2017) par le nombre de jours ouvrés en 2018 (252 jours ouvrés).

Business and Professional Women
Business and Professional Women
L’association Business and Professional Women

L’association Business and Professional Women (BPW) a été créé en 1919 par une jeune avocate américaine, Lena Madesin Phillips, pour améliorer la condition des femmes dans le monde du travail. Portées par cette initiative, plusieurs associations du même nom voient le jour en Autriche, au Canada, en Grande-Bretagne, en Italie, en France…BPW International possède un statut consultatif auprès de l’ONU et de ses différentes agences (UNESCO, CEDAW, ECOSOC…) et un statut participatif auprès du Conseil de l’Europe. Elle est aussi membre du conseil d’administration du Lobby Européen des Femmes (CLEF).

Le 26 mars 2018 : 10ème édition de l’Equal Pay Day organisée par BPW Paris

A cette occasion une Table ronde, en partenariat avec la Fédération Nationale des Caisses d’Epargne, est organisée à la Mairie du 9è arrondissement, le lundi 26 mars 2018 portera sur : L’ Economie Sociale et Solidaire (ESS), source d’emploi pour les femmes?

D’après le Conseil National des Chambres Régionales de L’ESS, l’économie sociale et solidaire repose aujourd’hui sur plus de 220 000 établissements qui emploient près de 2,4 millions de salariés et représentent 14% de l’emploi privé en France dont 30% dans les banques et assurances qui devraient recruter 700 000 personnes d’ici 2025.

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

guide pratique du homard

Adopte ton homard !

Autrefois, le homard était une espèce emblématique rencontrée sur l’estran rétais. Aujourd’hui, il a ...